jeudi13décembre

On connaissait le "black friday", le vendredi qui suit Thanksgiving, jour où traditionnellement les Américains se ruent sur des soldes exceptionnelles ! Il va falloir s'habituer au "Mega monday", journée la plus active pour les cyberacheteurs européens, qui vient d'avoir lieu lundi dernier.

    On n'a pas encore les chiffres exacts, mais ce Mega Monday devrait exploser les records de l'année dernière. Les consommateurs sont en effet de plus en plus friands du shopping en ligne qui leur permet d'éviter la foule des grands magasins et des galeries commerciales et tout en bénéficiant des promotions offertes. Pourquoi le 10 décembre en particulier ? Parce que les cyberacheteurs préfèrent si prendre tôt pour éviter les risques de délai de livraison.

    Visa Europe prévoyait pas moins de 10 millions de transactions lundi dernier, soit une hausse de 20% des transactions par rapport à 2011. Durant cette journée, les consommateurs dépenseraient en moyenne près de 400.000 euros par minute, avec un pic de transactions entre 21h et 22h.

    Les sites de e-commerce peuvent se frotter les mains. Les géants Amazon et ebay bien sûr, dont le cours de bourse a grimpé de respectivement 45% et 71% depuis le 1er janvier dont 10% et 9.5% depuis un mois, mais aussi des sites français comme Rue du commerce. La marque française a d'ailleurs été mentionnée dans un reportage sur le "Mega Monday", dimanche soir sur M6. Cette apparition a permis au site de tripler son audience en quelques minutes, et de parfaitement se positionner pour la journée record du lendemain. 1 million de visiteurs dimanche, 1,2 million lundi, et des records absolus de commandes durant les deux jours, d'après son patron. Une aubaine pour le titre qui reste en baisse de 16% depuis le 1er janvier après avoir annoncé cet été une perte pour l'année 2011/2012.

    Rueducommerce est le deuxième site français de e-commerce, derrière Cdiscount, qui appartient au groupe Casino. Les sociétés Carrefour et Fnac (qui appartient à PPR) sont également très présentes sur le commerce en ligne.

    Autre valeur exclusivement de e-commerce, LDLC.com affiche à l'inverse de Rueducommerce une bonne santé : Le résultat 2011/2012 est ressorti en hausse de 78% et au premier semestre 2012/2013, les ventes étaient encore en hausse de 14%. Et avec les records d'achat en ligne de cette fin d'année, le deuxième semestre et l'année devraient continuer à sourire au site spécialisé dans le matériel informatique et multimédia.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos