mardi05juin

Nouveau rebondissement dans le feuilleton de l'offre de Lagardère sur LeGuide.com. Dans le dernier épisode en date, le groupe de médias Lagardère a annoncé relever de 24 à 28 euros le prix qu'il paiera par action en vue d'avoir dans son escarcelle l'éditeur de guides numériques de shopping.

    Cette offre, présentée d' " ultime " par le groupe de médias, est ouverte à compter de demain et s'achèvera le 12 juin, soit cinq jours de Bourse. Elle présente une prime de 11% par rapport au dernier cours coté, et, précise Lagardère, de plus de 40% par rapport aux niveaux qui prévalaient avant la première annonce.

    C'est que LeGuide.com ne souhaite pas être avalé à rabais. Pour mémoire, l'éditeur de guides numériques de shopping avait rejeté le 10 mai la première offre de rachat de Lagardère, jugeant le prix proposé insuffisant et inadapté. Lagardère, avait mis sur la table 84,2 millions d'euros pour s'offrir le leader du marché européen des guides shopping soit 24 euros en numéraire par action. Un prix qui matérialisait une prime de 20,5% par rapport au dernier cours coté le 4 mai 2012 (19,92 euros) et 25,4 % sur la moyenne un mois. Pas assez pour LeGuide.com qui avait publié une missive à ses actionnaires et recommandé de ne pas apporter leurs titres.

    Alors Lagardère n'a pas souhaité dire son dernier mot. Peu échaudé par ce rejet, le groupe présidé par Arnaud Lagardère a préféré mettre plus de chiffres sur le chèque. C'est peut être le prix à payer pour ne pas laisser échapper sa proie. Une cible qui montré de quoi elle était capable dans le cadre d'un communiqué sur le potentiel que représente le rachat de Ciao, publié fin mai dernier. Et Lagardère a tenu compte des " informations complémentaires publiées par LeGuide.com postérieurement à l'annonce de l'offre du groupe Lagardère. Elle reflète pleinement la valeur intrinsèque de la société, notamment ses perspectives de croissance et de marge, ainsi que le potentiel de développement de son audience ", a indiqué le groupe de médias dans son communiqué. C'est que dans l'offre initiale, Lagardère n'avait que valorisé LeGuide.com et non la contribution de Ciao, le guide de shopping en ligne acquis auprès de Microsoft en mars dernier. Mais Ciao reste toujours déficitaire même si la société prétend être bénéficiaire d'ici la fin de l'année alors qu'elle pâtit d'un manque de visibilité pour son activité. On comprenait un peu plus pourquoi Lagardère n'avait pas daigné mettre plus que 24 euros...

    Cette acquisition permettra en tout cas à Lagardère d'élargir le portefeuille d'activités numériques de sa branche Lagardère Active par l'acquisition d'une plate-forme d'agrégation leader sur son marché. Un portefeuille qui comprend notamment le site d'informations financières Boursier.com et Doctissimo.fr racheté en 2008. L'offre de Lagardère " renforcera ainsi ses perspectives de croissance dans le Numérique, avec des savoir-faire spécifiques et complémentaires de ses activités, notamment en matière de monétisation à la performance, tout en restant fidèle à son positionnement autour de la construction et de la valorisation d'audience ".

    Pour rappel, LeGuide.com n'est pas un inconnu pour les adeptes de la chasse aux bonnes affaires. C'est un opérateur de guides shopping, permettant aux internautes de comparer 161 millions d'offres provenant de 76 200 e-commerçants, tout en apportant du trafic à ces derniers. Le site totalise une audience de 28,9 millions de visiteurs uniques (y compris l'acquisition récente de Ciao). Présent dans 14 pays européens, LeGuide.com, qui permet de comparer les offres de plus de 76.000 commerçants en ligne, revendique une audience de 28,9 millions de visiteurs uniques. L'entreprise a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 28,2 millions d'euros. Au premier trimestre de 2012, elle a signé une croissance de 15,8% par rapport à la période correspondante de l'an dernier.

    En mars 2009, LeGuide.com avait déjà éconduit la société GoAdv, en expliquant que "cette offre, rémunérée en titres GoAdv et en numéraire " ne présentait " aucun intérêt, ni industriel, ni financier ". Les termes de cette offre publique mixte volontaire extérioriseraient ainsi une prime de 9,2% par rapport au cours moyen pondéré 1 mois et de 28,8% par rapport au cours moyen pondéré 3 mois de l'action LeGuide.com. La dot était trop faible pour convoler en juste noces avec GoAdv. Le prétendant a dû bon an mal an rebrousser chemin.

    Dans le cas du nouvel aspirant, si l'opération devrait être couronnée de succès, LeGuide.com devrait sortir de la cote avec les honneurs. Pour rappel, le spécialiste de l'e-commerce avait fait son apparition en Bourse, sur le compartiment Alternext en juillet 2006, à 9,20 euros par action pour les particuliers. Les investisseurs institutionnels ont, pour leur part, souscrit à un cours de 10,20 euros. Si le dossier tire sa révérence sur un prix de 28 euros, le supporter de la première heure empochera donc une plus-value de... 204 %. On aura connu pire comme sortie de la cote...

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos