vendredi08juin

Après un parcours sans fausse note depuis le début de semaine, les marchés continuent de consolider leurs gains mais remonte la pente par rapport à l'ouverture. Après avoir testé un plus bas à 3017 points, le CAC renoue avec les 3050 points sur un repli de 0,65%. Francfort recule de 0,45%, à 6118 points, plombé par une chute des exportations en avril. Même tendance sur l'euro stoxx qui cède 0,84%, Londres perd 0,58 % Milan -1,1% Madrid grappille 0,3% alors que selon Reuters qui cite des sources européennes et un responsable allemand l'Espagne devrait demander un plan d'aide pour soutenir son système bancaire.

    Du coté des valeurs, en tête du CAC, on retrouve France Télécom dont le titre s'inscrit en hausse de 2,46%, à 9,73 après le détachement du solde du dividende de 0,80 euro.
    Veolia soutenu par une note d'analyste positive gagne 1,69%, à 9,86 euros
    Le secteur défensif se distingue aussi à la hausse, à l'image de Danone qui signe une progression de 1,02%, à 51,29 euros.
    A l'inverse, le secteur bancaire principal contributeur à la hausse depuis le début de la semaine subit des prises de bénéfices. Crédit agricole abandonne 2%, à 3,09 euros, Société Générale se repli de 1,83%, à 17,41euros, Axa cède 1,62%, à 9,53 suivi de BNP qui rétrocède 1,57%, à 28,54 euros.
    Les cycliques sont également mal orientées alors que les exportations et les importations allemandes ont diminué en avril, et que le déficit commercial français continu de s'aggraver. Peugeot perd 2,54%, à 8,09 euros, Safran lanterne rouge, chute de 3,75%, à 26,71 euros, Michelin recule de 2,29%, à 48,26 euros suivi de Vallourec en baisse de 2,2%, à 28,85 euros.
    Sur le marché des changes, l'euro en baisse de 0,75% face au dollar vient de casser les 1,25 pour se négocier à 1,2477. Il plonge de 1,14% face au yen mais préserve le seuil des 99 yens, à 99,03. Le billet vert s'inscrit en nette hausse soutenu par l'absence d'actions de la part de la banque centrale américaine mais recule de 0,41% face au yen à 79,33. La monnaie nippone dont le pays vient d'enregistrer une croissance de 1,2% au T1 retrouve sont statut de devise refuge et bondit face à l'ensemble des devises.
    Le pétrole s'inscrit en nette baisse avec un WTI qui chute de 2,85%, à 82,40$ alors que le brent redonne 1,54%, à 98,38 $
    L'once d'or poursuit son plongeon entamé la veille après ben Bernanke ait douché les espoirs d'un QE 3 ce qui oriente les anticipations d'inflation à la baisse. L'once recule de 0,84%, à 1574$ contre 1635 la veille.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos