vendredi29juin

Que les marchés soient haussiers ou baissiers, les investisseurs professionnels, traders et fonds spéculatifs en tête, sont capables de dégager de la performance grâce à des stratégies de trading. Certaines stratégies peuvent très bien être utilisées par des particuliers... en toute connaissance du fonctionnement de la stratégie et des risques liés à la position.

    Bien sûr, si les traders et les Hedge Funds mettent souvent en place des stratégies complexes, ils peuvent également investir de manière plus classique, en fonction de leurs convictions macro économiques ou selon une analyse technique. On appelle cela les stratégies " directionnelles ".

    Une autre stratégie de trading, relativement classique, est la stratégie " event driven ". Dans ce cas, l'investisseur va prendre des positions avant ou pendant un événement particulier de la vie de l'entreprise (fusions, OPA,...). Cette stratégie est souvent appréciée et imitée par les particuliers qui recherchent des cibles pour des OPA, car lors d'une OPA il arrive très souvent que le cours de la société cible grimpe en flèche.

    Mais les traders professionnels ne se contentent pas d'acheter l'action avant l'annonce d'une OPA. Pendant l'opération, ils peuvent profiter d'un écart de prix entre le cours d'une action et le prix proposé par l'entreprise acheteuse. C'est ce qu'on appelle une inefficience de marché. Pour le trader, il s'agit d'un gain certain puisqu'il va acheter l'action au prix du marché et va l'apporter à l'opération de rachat à un prix plus élevé.

    Les écarts des prix sont souvent très infimes, et les particuliers qui ont des mises trop faibles et des frais trop importants ne peuvent souvent pas profiter de ces opérations. Par contre les traders ayant des moyens bien plus importants et des frais faibles vont pouvoir réaliser sans trop de risques de belles performances.

    Si le fait de jouer l'inefficience de marché pendant une OPA est une stratégie d'event driven, car liée à un événement particulier, il est également assimilable à une stratégie d'arbitrage. L'arbitrage est une stratégie couramment utilisée par les traders et les Hedge Funds. Elle consiste à exploiter les sous-valorisations des instruments financiers, ou des inefficiences dans leurs relations.

    Citons, par exemple, les stratégies d'arbitrage sur taux portant sur les écarts de rendement de la courbe des taux et misant sur un retour à la moyenne, les stratégies d'arbitrage de convertibles qui consistent le plus souvent, à cumuler une position longue sur le convertible et une position short sur l'action sous-jacente.

    Autre exemple : Les arbitrages sur les devises. Par exemple, si 1 EUR = 1.25 USD, et 1 EUR = 1.25 AUD, on peut en déduire que 1 USD = 1 AUD. Cependant, il arrive qu'on trouve des écarts de quelques centimes dans ces valorisations. Les arbitrages vont en profiter en convertissant leurs euros en dollars, leurs dollars en dollars australiens, et leurs dollars australiens en euros, ils peuvent réaliser de la performance.

    Ces stratégies sont difficilement exploitables par les particuliers. En effet, il s'agit d'exploiter des écarts inférieurs à 1%. Il faut donc là encore des investissements conséquent et des frais faibles pour que la stratégie soit gagnante.

    Enfin, une dernière stratégie appréciée des traders et des fonds spéculatifs est la stratégie long short. Elle consiste à prendre simultanément des positions long (acheteuses) sur des titres que le marché semble sous-évaluer et short (vendeuses) sur des titres que le marché semble surévaluer, afin de jouer un rééquilibrage et gagner quelque soit la tendance du marché. En effet, que les marchés baissent ou montent, il suffit simplement que les titres sur lesquels l'investisseur est à l'achat performent mieux que ceux sur lesquels il est à la vente. Par exemple un investisseur peut vendre à découvert Renault en SRD et acheter Peugeot. Dans ce cas, quelle que soit l'évolution du CAC, et même du secteur automobile, l'investissement est gagnant si Peugeot grimpe plus que Renault, ou baisse moins...

    Très prisée des traders, cette stratégie peut très bien être mis en place par les particuliers. Vous pouvez par exemple acheter un turbo call et un turbo put. C'est encore plus simple lorsqu'on a un compte spécialisé et accès aux CFD, futures et options. C'est le cas par exemple chez notre partenaire Saxo banque

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos