jeudi08novembre

C'est votre chouchou et sans doute la plus belle histoire d'un indépendant en Europe. Carmignac Patrimoine attire tous les regards mais aussi vos capitaux. Retour sur l'histoire de ce fonds Roi.

    C'est un petit " Cancer ", au sens zodiacale, qui naît le 1er juillet de l'année 89 dans une forme d'anonymat. 23 ans après, sa valeur est multipliée par 8. Il est devenu " La " star des fonds patrimoniaux. Sa popularité traverse toutes les couches des investisseurs, du particulier à l'institutionnel, et a désormais dépassé les frontières. Son Gérant, Eponyme, est lui aussi devenu une référence dont le terrain de jeu n'a pas plus de limite que des Rockstars septuagénaires.

    Historique de performances
    Ce sont avant tout ses performances qui naturellement ont amené ce fonds à tutoyer les 5 étoiles que lui attribut Morningstar depuis la nuit des temps. 8,1% annualisés sur ces 10 (mauvaises) dernières années, et un capital multiplié par 8 pour les investisseurs de la première heure. Il est essentiel d'ajouter que c'est la volatilité maîtrisée qui est le plus impressionnant dans cette performance.

    Les années clés
    Les baisses impactent plus que les hausses. Sur un capital de 100, des performances successives de +50% puis -50% ne font pas 0, mais -25%. C'est dans les années difficiles que le fonds a fait la différence. Assez proche de nous, en 2008 (l'année sanglante) et 2011 (la rechute), le fonds a fait 0. Sa base de valorisation pour aborder les bonnes années était donc intacte.

    Ses qualités
    Un gérant de conviction forte, naviguant à la fois sur l'ensemble des marchés internationaux mais aussi sur des classes d'actifs diversifiées (obligations, actions, devises).
    Une bonne maîtrise de la volatilité grâce à un socle de 50% de monétaire et d'obligataire.

    Le piège
    " LE " piège de ce fonds est son historique. Les investisseurs minimisent de plus en plus le caractère du gérant quant à ses convictions. Il n'y a pas de martingale, on ne fait pas impunément des années à plus de 20% de performance (2009) sans la présence d'un risque certain. Le gérant pourra avoir tort sur ses anticipations et les investisseurs seront alors très surpris des résultats. D'ailleurs la hausse estivale des marchés ne s'est pas révélée très fructueuse pour Carmignac Patrimoine.

    La mauvaise question
    Le fonds est-il devenu trop gros ?
    Avec plus de 25Miliards d'? pour un fonds de gestion indépendante la question est régulièrement posée. Ne nous y trompons pas, le portefeuille n'est pas constitué de petites valeurs mais au contraire de plus de 90% de grandes capitalisations, il n'y a aucun problème de liquidité.

    La bonne question
    Le gérant aura-t-il toujours les bonnes anticipations ?
    Il mérite un certain crédit au vu de l'historique mais nous ne pouvons pas concentrer l'ensemble de nos encours à travers une conviction unique. Le fonds est indéniablement exceptionnel mais doit être diversifié avec 2 ou 3 autres excellents fonds au sein des catégories équilibrés et flexibles.

A découvrir également

  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022
  • Le marché des introductions en Bourse plombé par la guerre en Ukraine
    14/04/2022
  • Les marchés obligataires en effervescence dans la zone euro
    13/04/2022
  • Flambée des cours de l’or depuis le mois de février
    24/03/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt