mercredi17octobre

Coca-Cola, Apple ou encore IBM... Ces trois marques arrivent en tête de la 13ème édition annuelle du Top 100 des marques mondiales les plus valorisées, selon Interbrand. A lui seul, ce trio de marques, dont la renommée n'est plus à démontrer est valorisé... 230 milliards de dollars.

    Si Coca-Cola maintient sa position de leader, (valorisée 60,3 milliards d'euros), Apple déboule à la deuxième place grâce à des ventes spectaculaires l'année dernière. Résultat la marque à la pomme, qui passe de la sixième à la deuxième place est celle qui a connu la progression la plus spectaculaire en se revalorisant de 129% pour atteindre 59 milliards d'euros.

    Plus surprenant, Facebook le géant des réseaux sociaux fait une entrée tonitruante directement à la 69e position, après avoir beaucoup fait parler de lui comme la troisième plus importante introduction en Bourse de l'histoire.

    Une bonne nouvelle pour le réseau social qui a dépassé la barre des 900 millions de comptes actifs mais dont le cours de bourse peine à enrayer sa chute en raison d'une valorisation boursière stratosphérique. De fait, force est de constater que le principal atout du réseau social, c'est la marque " Facebook ". L'actif immatériel est en effet valorisée 5,421 milliards de dollars, c'est plus élevé que son chiffre d'affaires estimée pour 2012.

    Plus généralement, les marques technologiques trustent ainsi les dix premières places avec bien sur Apple, Google (4ème) qui a connu une progression de 26% de la valeur de sa marque au cours de l'année dernière, dépassant ainsi celle de son rival Microsoft (5e) pour la première fois depuis la création du classement d'Interbrand. Si on ajoute Intel (8ème, +12%) et Samsung (9ème, +40%) les marques technologiques représentent une valorisation globale de près de 212,630 milliards d'euros.
    Par ailleurs, six marques font leur entrée dans le classement : Pampers (34ème), Facebook (69ème) Prada (84ème), Kia (87ème), Ralph Lauren (91ème) et Mastercard (94ème). A l'inverse, Barclays, Nivea, UBS, Armani, Zurich et HTC quittent le classement 2012.

    Alors que les Etats-Unis détiennent 53 marques et l'Allemagne 9, la France quant à elle en compte 7. Louis Vuitton, première marque française, arrive en 17 ème position du classement, évaluée à 18,3 milliards d'euros. L'Oréal (41e) vaut 6,8 milliards d'euros, alors que la marque Danone à la 52e place est valorisée 5,8 milliards d'euros. Le célèbre carré de soi de la marque Hermès, (63e) est valorisée 4,8 milliards d'euros, alors qu'Axa qui arrive à la 58 ème place vaut 5,2 milliards. Enfin Cartier (68e 4,3 milliards) et Moët & Chandon (98ème 3 milliards) complètent le palmarès français.

    La marque est donc un indicateur pertinent à suivre car elle dévoile une nouvelle dimension du groupe, autre que financière, qui permet d'évaluer sa solidité. Non seulement une marque reflète la notoriété et l'identité du groupe en véhiculant une image et des valeurs, mais elle revêt aussi une dimension affective, qui peu par certains aspects rassurer le consommateur, éveiller chez lui des émotions et des sensations censées le conduire à l'acte d'achat. Dans un contexte difficile, la marque permet ainsi de rassurer mais surtout de sécuriser la demande. D'ailleurs, on note que beaucoup de consommateurs, à qualité comparable sont prêts à payer plus cher un produit simplement parce qu'il est de telle ou telle marque. C'est un élément d'autant plus pertinent que si la marque a été crée en interne, elle compte pour zéro alors que dans le cas d'une acquisition, elle figure au bilan et est enregistrée à sa valeur estimée, en principe, ajusté chaque année.


    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos