vendredi12octobre

Grâce à la hausse de 17% de son titre en bourse depuis le 1er Janvier, Sanofi Aventis est sur le point de ravir la place de première capitalisation française à Total, dont le titre perd 2.5% depuis le 1er Janvier.

    e géant pétrolier Total souffre de la forte volatilité sur le baril. Le titre est sanctionné pour ses résultats opérationnels qui stagnent depuis 2007, mais aussi pour la faible progression de sa production ne permettant pas de renouveler les stocks. Inversement, Sanofi Aventis est dans une excellente dynamique, notamment depuis l'acquisition du laboratoire américain de biotechnologie Genzyme qui a permis au groupe franco allemand de changer de dimension.

    C'est ainsi que la capitalisation du groupe pharmaceutique se rapproche des 90 milliards d'euros contre 90 pour le groupe pétrolier. En troisième position, on retrouve LVMH qui pèse plus de 60 milliards d'euros.

    Total pourrait donc bien perdre dans les prochaines semaines sa place de première capitalisation boursière, qu'elle avait ravie à France Telecom en novembre 2000 suite à sa fusion avec Elf Aquitaine en 1999. Même si Total avait brièvement perdu son statut au profit de l'électricien EDF quelques mois entre 2007 et 2008, on s'aperçoit quand même qu'il est difficile de déloger une première capitalisation.

    Est-ce que le statut de première capitalisation donne un avantage particulier ? Mis à part un gain de notoriété, il ne donne en fait aucun avantage technique. Il permet surtout d'être plus suivi et par plus d'analystes. Par contre, premier ou pas, la hausse de la capitalisation boursière doit permettre de soutenir l'action pour une raison technique : La valeur sera plus recherchée par les fonds et autres investisseurs qui suivent les indices. Ainsi, il y a 20 ans, le poids de Sanofi dans le CAC était de 1.8% et il était de 6% il y a 5 ans. Aujourd'hui, Sanofi pèse 12% du CAC. Concrètement, les fonds qui veulent investir 100 000 euros dans le CAC doivent acheter 12000 euros d'actions Sanofi soit deux fois plus qu'il y a 5 ans et 6 fois plus qu'il y a 20 ans. Le titre est également demandé par les fonds voulant investir sur l'Eurostoxx 50 et les autres indices de grandes capitalisations européennes ou mondiales. Cette forte demande devrait soutenir le titre.

    Depuis 2012, Apple est devenu la première capitalisation mondiale, pesant près de 600 milliards de dollars. Elle devance le géant pétrolier américain Exonn Mobil (plus de 400 milliards) et son confère chinois Petrochina (près de 300 milliards). Ferment ce top 5 le géant informatique Microsoft et la banque chinoise ICB, première banque mondiale en terme de capitalisation. En Europe, les premières capitalisations mondiales sont le pétrolier Anglais Royal Shell (215 milliards de dollars) et le suisse Nestlé (200 milliards). Toutes ces valeurs ont connu des parcours boursiers très solides depuis des années, des parcours que Sanofi aventis, qui va rentrer dans ce club, souhaite imiter.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos