vendredi07septembre

Mario Draghi, Le messie. Le sauveur de la zone euro. Aucune métaphore religieuse ou divine n'a été oubliée pour désigner celui qui fut l'homme le plus attendu de la rentrée par les marchés financiers. Il s'agit bien sur du président de la banque centrale européenne, celui-là même qui a promis au début de l 'été de tout faire pour sauver la zone euro

    PORTRAIT DE MARIO DRAGHI, LE CHEVALIER BLANC DES MARCHÉS

    Mario Draghi, Le messie. Le sauveur de la zone euro. Aucune métaphore religieuse ou divine n'a été oubliée pour désigner celui qui fut l'homme le plus attendu de la rentrée par les marchés financiers. Il s'agit bien sur du président de la banque centrale européenne, celui-là même qui a promis au début de l 'été de tout faire pour sauver la zone euro

    " Super Mario " comme on le surnomme, est un économiste. Un Italien doté d'une vision très pragmatique et anglo-saxonne du monde dans lequel on vit. Il a d'ailleurs obtenu son doctorat en économie au MIT en 1976.

    S'il a passé la majorité de sa carrière au service de l'Etat italien, il a également enseigné à Harvard, travaillé pour la Banque mondiale et pour le Conseil de Stabilité financière avant de faire un passage a posteriori très remarqué dans le monde des affaires.

    Il connait d'ailleurs très bien le mode de fonctionnement des banques puisqu'il a fait ses armes chez Goldman Sachs où il a été de 2002 à 2005, vice-président de la branche européenne de la banque d'affaires.

    Au passage, les détracteurs de Mario Draghi soulignent que c'est cette même banque qui, entre 2001 et 2002 a aidé la Grèce à dissimuler une partie de sa dette, en masquant via des des swaps de devises des milliards d'euros d'emprunts d'Etat. Mario Draghi a bien sur nié toute implication dans cette affaire.

    Après un passage à Goldman Sachs, l'actuel président de la BCE, qui vient de souffler ses 65 bougies, a été nommé par le gouvernement de Berlusconi gouverneur de la banque d'Italie en 2006.

    Les cinq années passées à la banque d'Italie lui auront permis d'asseoir la crédibilité d'un homme compétent, sérieux et austère, affairé à ses dossiers incarnant ainsi l'antithèse du Cavaliere.

    Au terme de cette carrière rectiligne, il succèdera à Jean-Claude Trichet à la tête de la BCE le 1 er novembre 2011.D'ailleurs l'Italien réussit magistralement son entrée en fonctions avec l'annonce d'une baisse d'un quart de point des taux d'intérêt. Une mesure totalement inattendue, qui a été saluée par une salve de hausses sur les places boursières.

    Mario Draghi c'est peut être aussi le plus allemand des Italiens, l'hebdomadaire allemand Bild finira même par lui décerner un brevet de " germanité " dans une de ses tribunes.

    Avare de mots et de postures, il séduit par sa rigueur et sa rapidité de raisonnement et réussit à gagner peu à peu la confiance des allemands, au point de devenir l'allié d'Angela Merkel qui loue son pragmatisme.

    Sa vie privée quant à elle, est désespérément normale. Un mariage qui dure depuis quarante ans, deux enfants, un petit-fils. Quelques passions : le basket dans sa jeunesse, et maintenait le golf.

    Bref, c'est quelqu'un de très discret, mais, malgré une image publique distante, ceux qui le connaissent le décrivent comme quelqu'un de sociable et doué d'un grand sens de l'humour.

    On termine ce portrait avec ses surnoms : " Monsieur Ailleurs ", c'est comme ça que le surnommait certains de ses collègues à la Banque d'Italie.

    Lors des sommets internationaux on le surnomme également "Où est Mario?" parce que selon un délégué européen, "à chaque fois qu'on a besoin de lui, il disparaît pour s'entretenir avec quelqu'un d'autre".

    Mais sous ces airs d'homme discret et parfois dans la lune, ceux qui ont travaillé à ses cotés disent de lui que lorsqu'il s'engage, c'est du sérieux...

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos