vendredi21septembre

Les bourses américaines ont ouvert en hausse, alors qu'aucune donnée économique importante n'est attendue. La séance devrait être dominée par les quatre sorcières, même si pour l'instant elle ne se démarque pas par sa volatilité...

    A l'ouverture, le Dow Jones, le Nasdaq, et le S&P gagnaient respectivement 0.3%, 0.6% et 0.45% dans le sillage des bourses européennes. Le CAC 40 gagnait dans le même temps 0.7%, profitant de rumeurs d'avancées sur le dossier des dettes souveraines européennes.

    Plus précisément, plusieurs sources indiquent que l'Espagne serait prête à demander très prochainement l'aide de l'Europe.

    C'est en réalité la seule nouvelle importante aujourd'hui puisqu'on n'attend aucun indicateur macroéconomique aux Etats-Unis. La séance sera marquée par les quatre sorcières. Il s'agit de l'expiration simultanée des options sur indices, sur actions et contrats à terme. Mais pour l'instant, ces expirations ne semblent pas créer une hausse de la volatilité à la bourse de New York.

    Du côté des valeurs, on suivra Oracle qui a dévoilé ses résultats semestriels, et qui gagne 2.5% à l'ouverture.

    General Motors a approuvé un plan de développement avec Avtovaz qui doit porter à 120 000 véhicule par an sa capacité de production annuelle en Russie d'ici 2015. Le titre gagnait 0.8%.

    McDonalds a décidé de relever de 10% son dividende trimestriel et gagne 0.45%.

    Enfin, Boeing reçu une commande de 11 appareils de la part d'All Nippon Airways et gagne 0.20%.

    Seul baisse notable : Goodyear tire perd plus de 2.5% suite à une dégradation du broker Keybanc Capital Market

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos