mardi27août

Le groupe d'analyse des produits pharmaceutiques et alimentaires Eurofins Scientific (ERF.FR) a confirmé ses objectifs pour 2013, après avoir enregistré une hausse de 17,8% de son résultat net au premier semestre, à 22,5 millions d'euros.

    Le groupe a confirmé viser un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté des éléments exceptionnels d'au moins 210 millions d'euros pour l'ensemble de cette année.

    Au cours du semestre écoulé, le chiffre d'affaires a augmenté de 18,7%, à 570,3 millions d'euros. A périmètre comptable et taux de change constants, la hausse des facturations a atteint presque 6%.

    L'Ebitda a quant à lui progressé de 21,8% à 78,2 millions d'euros au premier semestre. Hors coûts non récurrents - liés notamment à l'intégration des nouvelles sociétés, aux réorganisations ou à des charges non récurrentes - l'Ebitda ajusté a crû de 27,1%, à 93,1 millions d'euros.
    Retraité des éléments exceptionnels, le bénéfice net a atteint 45,2 millions d'euros, en hausse de 30,5% sur un an. En 2012 déjà, la politique d'acquisitions soutenue du groupe et des coûts de restructuration avaient pesé sur les marges et les résultats, malgré une forte hausse de l'activité.

    Eurofins participe activement au mouvement de consolidation du secteur des laboratoires d'analyses. Le groupe a annoncé en juillet l'acquisition du spécialiste néerlandais des tests agroalimentaires BLGG Groep, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 25 millions d'euros. Début août, Danone (BN.FR) a par ailleurs externalisé auprès d'Eurofins un de ses laboratoires d'analyses de nutrition infantile.

    Les analystes d'Oddo ont relevé leur objectif de cours pour le titre Eurofins Scientific (ERF.FR), en le passant de 150 à 165 euros, après la publication des résultats semestriels du groupe, qu' ils qualifient de "robuste et rassurant". "Les chiffres sont de bonne facture", indiquent-ils soulignant la "tonalité générale plutôt optimiste" et le fait que les perspectives soient "maintenues en dépit de la conjoncture

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt