mardi02avril

Ales Groupe avait prévenu en février ! Ses résultats 2012 n'allaient pas être très bons... Le fabricant de produits cosmétiques a terminé l'exercice écoulé dans le rouge et ce, pour la première fois de son histoire.

    Le résultat net en effet négatif à hauteur de 6.8 millions d'euros. Un déficit qui s'explique principalement par un chiffre d'affaires moins élevé que prévu, par la baisse du taux de marge brute et par le niveau exceptionnellement élevé des charges non récurrentes qui s'élèvent à 11,9 millions d'euros. Celles-ci sont dues pour 8 millions d'euros aux charges enregistrées ou provisionnées au titre des changements de packaging et des modifications des gammes de produits des deux principales marques du Groupe Phyto et Lierac. Compte tenu de la perte constatée, le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale du 20 juin 2013, propose de distribuer un dividende de 0,1 euro par action. Un coupon qui reste néanmoins divisé par trois par rapport aux années précédentes.

    Déjà publié, le chiffre d'affaires s'établit à 206 millions d'euros, en progression de près de 8%, dont 6.8% en France et 8.7% à l'international. L'évolution des ventes du groupe s'avère sensiblement inférieure à ses attentes en raison de la baisse enregistrée au 4ème trimestre, " due à une dégradation des conditions de marché et à un effet de base défavorable (+20% au 4ème trimestre 2011). "

    Pour l'année en cours, Ales Groupe se donne pour objectifs " une croissance maîtrisée de son chiffre d'affaires et la restauration de sa rentabilité, notamment par la mise à niveau de sa supply chain et l'optimisation de ses coûts industriels. " Le groupe anticipe également un niveau de charges non récurrentes en forte diminution sur l'exercice 2013 avec la mise en place des nouveaux packagings et des nouvelles gammes de produits Phyto et Lierac. Elle s'achèvera en 2013 par leur introduction sur le marché américain dont le coût attendu a d'ores et déjà été provisionné. Enfin, le fabricant de produits cosmétiques entend poursuivre son développement international, entre autres, par la montée en puissance de sa filiale basée en Asie et le démarrage opérationnel d'une nouvelle filiale en Turquie.

    L'avis de MonFinancier :

    Nous sommes positifs sur Ales Groupe, le groupe revient souvent dans les dossiers dits opéables dans la mesure où l'entreprise est contrôlée par la famille Alès à 80
    %. Achat Spéculatif

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt