jeudi04avril

Public Système Hopscotch vient de publier ses comptes annuels. Et le groupe de conseil en communication ne s'en est pas si mal tiré que cela malgré une conjoncture difficile.

    Comme prévu, le groupe a dégagé un bénéfice net en retrait à 2,57 millions d'euros, contre 3,3 millions en 2011. Le résultat opérationnel courant atteint 5,7 millions d'euros, contre 6,1 millions d'euros un an plus tôt. Cet indicateur tient " compte du poids des investissements structurants réalisés d'une part pour la mise en oeuvre de la stratégie à l'international qui pèsent pour environ 700 milliers d'euros dans le résultat, et d'autre part pour accroître l'effectif des activités digitales. " explique Public Système Hopscotch.

    Le chiffre d'affaires déjà publié en janvier, ressort à 158,5 millions, en légère augmentation par rapport aux 154,9 millions de 2011. Le groupe se félicite d'avoir généré cette croissance organique " dans un contexte économique déprimé, et plus particulièrement dans un marché de la communication en recul de plus de 3% en France. " L'ensemble des activités a contribué à cette augmentation des volumes au sein du groupe, mais la communication digitale et le social media pèsent désormais plus de 25% de la marge brute totale. L'an dernier, cet indicateur ressortait 3,1%.

    Sur le front du bilan, la situation du groupe de conseil est saine avec des capitaux propres de 17,37 millions d'euros, pour une trésorerie nette de près de 6 millions. Il versera un dividende de 50 cents sera versé au titre de l'exercice.

    Le groupe a été muet quant à ses perspectives. Il préfère communiquer sur son expansion à l'étranger. Public Système Hopscotch explique que sa taille lui permet désormais d'envisager des développements à l'étranger. La stratégie adoptée par le groupe " consiste à chercher des relais de croissance dans des zones à fort dynamisme commercial, en installant tous les métiers du groupe dans des endroits clés : la Chine, avec Hong-Kong, Pékin et Shanghai, en premier lieu, suivi par Paris pour le continent africain, et São Paulo pour le Brésil ".

    En 2012, les premières affaires de Public Système Hopscotch en Chine et en Afrique ont atteint près de 1 million d'euros de marge brute.

    L'avis de MonFinancier :

    Comme prévu, le groupe a dégagé un résultat positif, en léger retrait par rapport à l`an passé, en raison notamment des investissements consentis pour le développement à l`international, et au tassement de la croissance constaté sur le dernier trimestre 2012. La trésorerie nette reste dans le vert alors que le groupe entend poursuivre son expansion dans des endroits clés : la Chine, avec Hong-Kong, Pékin et Shanghai, en premier lieu, suivi par Paris pour le continent africain, et São Paulo pour le Brésil. Positif.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt