lundi25février

Après la cession de la maison de disques Parlophone, Vivendi pourrait se séparer de SFR, selon BFM TV. Et c'est Numéricable qui aurait proposé une offre de rachat en numéraire sur l'intégralité du capital de SFR après l'échec de son offre de fusion, émise à l'automne dernier.

    L'offre n'aurait pas été encore été déposée, ajoute BFM TV. La chaîne précise toutefois que Vivendi aurait été informé de ce projet, évoqué il y a quelques jours lors d'un rendez-vous entre Carlyle et le président du conseil de surveillance de Vivendi Jean-René Fourtou. Et pourtant, la direction de Vivendi martèle régulièrement que SFR n'était pas à vendre...

    Mais ce n'est pas la seule opération de cession qui est à prévoir du côté de Vivendi. Le conglomérat Vivendi pourrait conclure dans les prochaines semaines la vente de l'opérateur télécoms brésilien GVT. Les autorités brésiliennes ont donné leur feu vert aux propositions d'offres de l'américain DirecTV et d'un groupe de fonds menés par KKR & Co, selon la presse brésilienne. Toujours d'après ces informations de presse, Vivendi chercherait à obtenir 19 milliards de reals brésiliens (7,3 milliards d'euros) de la vente de cette filiale. Par ailleurs, un échange d'actions pourrait faire partie de l'accord. Mais DirecTV offre un peu moins que le prix proposé par Vivendi... Il souhaiterait en effet mettre sur la table quelque 15 milliards de reals (5,8 milliards d'euros).

    Le conglomérat engage en effet une revue stratégique de ses activités depuis plusieurs mois...La physionomie de Vivendi va être ainsi radicalement changée avec le recentrage du conglomérat sur son pôle médias et ses activités en France... Cette nouvelle redistribution des cartes et l'arrivée de Bolloré dans le capital de Vivendi pourraient redonner un nouveau souffle à un titre est qui retombé sous les 13 euros en mai dernier, un niveau de cours que le titre du conglomérat n'avait plus revu depuis 2002/2003. Les ratios de valorisation sont encore attractifs, avec un PER 2013 estimé à 8,94x et un ratio VE/EBITDA de 4,26x, des ratios très inférieurs à la moyenne de ses comparables.

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt