lundi22juillet

Derichebourg est en forme ce lundi matin avec un titre qui s s'offre un rebond de plus de 20 % pour revenir sur les 3 euros. Les investisseurs sont enthousiastes alors que le spécialiste des services à l'Environnement et de la prestation de services auprès des entreprises et des collectivités locales a annoncé aujourd'hui qu'il a accordé une période d'exclusivité à Swissport en vue de la cession de 100% de Servisair sur la base d'une offre irrévocable et engageante.

    Swissport, groupe d'assistance aérienne au sol serait sur les rangs pour faire main basse sur Servisair, un opérateur global qui fournit des services d'assistance en escale présent sur 118 aéroports répartis dans 20 pays sur quatre continents.

    Les deux groupes promettent d'en dire un peu plus une fois les conditions " usuelles légales et réglementaires levées ". Pour Derichebourg, cette opération va lui servir à se désendetter. Le groupe avait indiqué lors de la publication de son point d'activité trimestriel que la liquidité était assurée. La société avait expliqué bénéficier du soutien de ses partenaires financiers qui n'ont pas fait obstacle au renouvellement des tirages au 31 mai en acceptant le dépassement du ratio de levier au 31 mars 2013. Le groupe disposera, du fait d'une cession d'actifs, des ressources financières pour assurer les échéances de ses dettes, soit il aura procédé à une opération de refinancement de cette dette.

    Pour rappel, le chiffre d'affaires de Derichebourg s'était élevé à 1,71 milliard d'euros à l'issue du 1er trimestre 2013, soit une diminution limitée de 2,6% par rapport à l'exercice précédent. La progression du chiffre d'affaires des activités Services Aéroportuaires et Multiservices a compensé la baisse de celui de l'activité Services à l'Environnement. Le groupe explique ce gros coup de mou de la branche Services à l'environnement par la rareté de l'offre de déchets métalliques, qui n'est que la " conséquence d'une baisse de la consommation dans les pays d'Europe de l'Ouest ". Ainsi, le résultat opérationnel courant s'était contracté de 12,7% à 41 millions. La marge opérationnelle courante ressort donc à 2,4% contre 2,7% un an plus tôt.

    Dans le détail, le résultat opérationnel courant de sa branche Environnement a plongé de 69% à 12 millions d'euros tandis que celui des activités aéroportuaires a bondi de 162% et celui dans les services aux entreprises, de 139%.
    Pour les mois restants, Derichebourg fait part de " perspectives prudentes " pour ses activités dans l'environnement et table sur un contexte plus favorable pour Servisair et Multiservices.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt