lundi29juillet

Essilor International a faim d'acquisitions ! Après l'acquisition de 50% du capital de Polycore Optical, un des principaux producteurs mondiaux de verres solaires, qui est basé à Singapour, le fabricant de verres correcteurs et d'instruments d'optique a annoncé lundi la signature d'un accord en vue d'acquérir les 51% du capital de Transitions Optical détenus par le chimiste américain PPG Industries (PPG). A l'issue de la transaction, le français détiendra 100% de la société cible. La transaction prévoit également l'acquisition d' Intercast, un fournisseur italien de verres solaires de haute qualité.

    Essilor indique que le montant de la transaction s'élève à 1,73 milliard de dollars payables à finalisation de l'opération, auxquels s'ajouteront 125 millions de dollars de paiement différé sur cinq ans pour 51 % du capital de Transitions Optical et 100 % du capital d'Intercast.

    L'opération qui devrait être finalisée au premier semestre 2014 aura un effet " relutif " sur le bénéfice par action (BPA) dès la première année d'intégration. Au cours des années suivantes, cet effet positif devrait être " d'au moins 5 % par an ". Par ailleurs, cette emplette devrait également avoir un impact positif d'environ 0,5 point sur la croissance organique du groupe à partir de la troisième année d'intégration, et devrait permettre une augmentation du taux de marge de contribution du groupe à 19,5% à partir de la deuxième année d'intégration.

    Chercher les profits là où il y en a tel est le credo d'Essilor International. La stratégie du spécialiste de l'optique est en effet basée sur l'identification des leaders locaux afin de négocier une prise de participation majoritaire à leur capital. Et ca paye ! La tendance reste supérieure au rythme de croissance, en volume, du marché mondial de l'optique, qui devrait avoisiner désormais les 4 % avec le boom des pays émergents. Aussi, sur 4,2 milliards de personnes nécessitant une correction dans le monde, 2,5 milliards ne sont pas équipés de lunettes. Entre 2012 et 2020, il y aura 600 millions de nouveaux myopes et 475 millions de nouveaux presbytes. Un marché adressé qui est colossal et Essilor International aura surement le bon coup d'oeil pour dénicher une potentielle cible. Avec une force de frappe financière d'environ 2 milliards d'euros, Essilor peut aisément se le permettre. L'achat du jour ne va pas ébranler la structure financière du groupe. Il intégralement financé par les liquidités du groupe et des financements à moyen terme. A l'issue de l'opération, le ratio d'endettement sur fonds propres d'Essilor ne dépassera pas les 40%.

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt