vendredi26juillet

La France et le Mexique ont donné du fil à retordre à Montupet, dans ces deux pays, l'équipementier automobile a souffert de baisses importantes de l'activité semestrielle. Un coup de mou pourtant pas empêché d'afficher une croissance de 3,3% de son chiffre d'affaires à 222,4 millions d'euros au 1er semestre. A taux de change et métal constants, la croissance est de 3,9%.

    Montupet invoque une situation " très contrastée suivant les régions ". La France et le Mexique ont souffert de baisses importantes (17,7% et 19,7%) (dues respectivement à Renault et Daewoo) alors que l'Irlande du Nord (+45,5%) et la Bulgarie (+24,2%) sont en croissance considérable, ce qui maintient une rentabilité satisfaisante. La part des ventes Mexique, Bulgarie, et UK passe à 54% contre 47% au 1er semestre 2012.

    La société développait au 1er semestre 17 nouvelles culasses (contre 8 au 1er semestre 2012) dont les productions démarreront au cours des 3 prochaines années, principalement au Mexique.

    De plus, Montupet annonce que la joint-venture indienne vient de remporter son premier succès avec l'attribution de la production de la culasse d'un nouveau moteur Ford qui sera produit en Inde.

    Sur la base des prévisions actuelles d'activité, Montupet anticipe pour le deuxième semestre une accélération de la croissance par rapport à 2012. Lors de la publication de ses comptes annuels, le groupe avait été un peu plus bavard. Il avait avancé un montant de 20 millions d'euros pour des investissements nécessaires à la fabrication des nouvelles commandes. Le groupe avait également expliqué qu'il comptait profiter de la bonne santé du marché automobile dans les émergents. Selon l'équipementier, les prochaines années confirmeront sa croissance sur les sites les plus rentables qui représenteront 70% des fabrications à horizon 2017. Une augmentation de 40% du chiffre d'affaires, à marché constant, est d'ores et déjà dans le carnet de commandes.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt