mercredi26juin

Alcatel-Lucent (ALU.FR), l'équipementier pour les télécommunications a annoncé le lancement d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou existantes (Océane) à échéance juillet 2018 et d'un montant initial de 550 millions d'euros.

    " Le montant de l'émission est susceptible d'être porté à un montant nominal maximum d'environ 630 millions d'euros en cas d'exercice en totalité d'une option de surallocation " a souligné le groupe dans son communiqué.

    Une opération qui s'inscrit dans la continuité du plan stratégique, baptisé Shift, qui se déroulera sur trois ans. Un plan stratégique qui vise à repositionner la société comme spécialiste industriel des réseaux IP et du très haut débit.

    Le groupe s'est par ailleurs fixé pour objectif de céder pour 1 milliard d'euros d'actifs sur la période 2013 à 2015, et de lancer une restructuration de sa dette à hauteur de 2 milliards d'euros.

    Comme prévu, Alcatel-Lucent qui compte ainsi refinancer 2 milliards d'euros de prêts sur les marchés de la dette, va lancer une émission de 550 millions d'euros afin d'allonger la maturité de la dette.

    " La valeur nominale unitaire des obligations fera ressortir une prime d'émission comprise entre 30% et 37% par rapport au cours de référence de l'action Alcatel-Lucent sur le marché réglementé de NYSE-Euronext à Paris ". Par ailleurs " les obligations porteront intérêt à un taux annuel compris entre 4,25% et 5% payable à terme échu semi-annuellement " a précisé le groupe.

    Enfin ces obligations seront émises au pair le 3 juillet, et seront remboursées au pair le 1er juillet 2018. " Elles pourront faire l'objet d'un remboursement anticipé au gré d'Alcatel " a précisé le groupe.
    En hausse de 32,60% depuis le début de l'année, le titre signe la plus forte baisse du SBF 120 et redonne 1,7%, pour se négocier à 1,33 euros.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt