vendredi07juin

Les opérations de scissions-introductions, ou spin-off, reprennent du poil de la bête. Au cours de ce mois de juin, une opération d'envergure animera la cote parisienne.

    Kering (ex-PPR) veut se délester la Fnac pas moins de dix-neuf ans après avoir racheté le distributeur de produits culturels. La Bourse était le seul moyen pour Kering de se " débarrasser " de cet actif encombrant faute d'acquéreurs potentiels pour son enseigne à la traine. FNAC avait fait état d'un chiffre d'affaires de 4,061 milliards d'euros l'an dernier, en repli de 2,4%, et un résultat opérationnel en perte de 66,9 millions ainsi qu'une perte nette de 141,7 millions. Et sur les trois premiers mois de 2013, les ventes ont reculé de 6,1% (-5,3% à changes constants), à 860 millions d'euros.

    Ce n'est pas la première fois que le groupe de François-Henri Pinault se déleste d'un actif jugé non stratégique au moyen d'une scission-introduction. En 2009, il se désengagea progressivement de CFAO, le spécialiste de la distribution automobile et pharmaceutique en Afrique. Le PDG du groupe de luxe, arrivé aux manettes du groupe en 2005 poursuit ainsi sa sortie du secteur de la distribution initiée en 2006 avec la vente des magasins Printemps. Puis en 2011, le groupe se séparait de Conforama. Kering, sera désormais un groupe centré sur le secteur de l'habillement et des accessoires de mode sur deux marchés, le luxe et le " sport lifestyle ". Avec cette opération, il parachève donc sa mue vers des activités plus porteuses.

    Dans le détail, l'ex-PPR va distribuer à ses actionnaires des actions du Groupe Fnac à hauteur de 1 action Groupe Fnac pour 8 actions Kering détenues, ainsi qu'un complément de dividende en numéraire de 2,25 euros. La date de détachement du dividende et des actions est fixée au 20 juin 2013. L'opération reste soumise à l'approbation de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 18 juin 2013.

    Puis dès le jeudi 20 juin, Groupe Fnac (ISIN FR0011476928) sera intégré à l'Indice CAC40. L'indice sera alors constitué de 41 valeurs jusqu'à la prochaine revue, soit le lundi 24 juin. Au 24 juin, Fnac sera rebasculé sur le compartiment B de NYSE Euronext Paris.

    En revanche les actionnaires de Kering dont le nombre de droits d'attribution d'actions Groupe Fnac ne correspondra pas à un nombre entier d'actions Groupe Fnac ne se verront pas attribuer de fractions d'actions de la nouvelle entité en Bourse. C'est donc aux détenteurs d'acquérir de céder les droits d'attribution d'actions Groupe Fnac à l'effet de détenir un nombre de droits d'attribution d'actions Groupe Fnac égal à huit ou à un multiple de ce chiffre, correspondant à un nombre entier d'actions Groupe Fnac. Les droits ne correspondant pas à un multiple de 8 (appelés rompus) pourront être cédés sur le marché jusqu'au 30 septembre. Kering s'est engagé à prendre à sa charge les frais dans ce cas.

    A l'automne prochain, Bolloré emboîtera le pas à Kering. C'est l'autre grand groupe bien connu du grand public qui souhaite introduire un de ses actifs en Bourse. Cette révélation n'est pas une surprise en soi, le groupe diversifié avait déjà fait part l'an dernier de son intention de mettre en Bourse son activité batteries et véhicules électriques. L'homme d'affaires breton entend se " confronter aux financiers " avec la mise en Bourse de son activité batteries et véhicules électriques à l'automne 2013. La future entité " Bolloré Blue Solutions " comprendra " les batteries, les véhicules électriques, les condensateurs, les supercapacités et les automates. ". Mais il ne faut pas s'attendre à une déferlante d'actions " Bolloré Blue Solutions ", Bolloré souhaite en effet conserver " de 80 % à 90 % du capital ". Est-ce que l'accueil réservé à l'entrée en Bourse de Fnac sera un élément déterminant pour Bolloré dans le déroulement de son opération... ?

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt