lundi11mars

Les résultats définitifs de l'étude Apposition III ont été dévoilés ce samedi, à l'occasion du Congrès de cardiologie de San Francisco.

    Elle a été menée sur 1 000 patients après traitement d'une crise cardiaque grave. Le stent proposé par Stentys permet de limiter d'une part la mortalité mais aussi la récidive de l'infarctus dans l'artère traitée ou la nécessité d'un pontage coronarien d'urgence ou d'une revascularisation de l'artère traitée pour raison clinique. Un an après l'apposition d'un stent, le taux d'événements cardiaques indésirables graves est réduit à 9,3% pour un stent développé par Stentys quand il atteint 11,1% pour un stent conventionnel. Par ailleurs, taux de décès cardiaque avec le stent Stentys à un an atteint 2,0% quand, dans les études réalisées avec des stents conventionnels, il est de 3,9% en moyenne et de 2,2% pour le taux le plus bas.

    Lors d'une procédure de traitement de la crise cardiaque, il est en effet difficile pour un cardiologue de ne pas déterminer avec certitude le diamètre de l'artère, en raison de la présence d'un caillot et de la contraction naturelle du vaisseau. Le stent auto-apposant développé par la medtech française vient en effet, résoudre le " dilemme du calibre du stent " en épousant les contours du vaisseau sanguin, tandis que sa forme et son diamètre s'adaptent à la dilatation des artères et à la dissolution du caillot après l'infarctus du myocarde, tel un ressort. Alors qu'un un stent conventionnel risque d'être choisi trop étroit (ce qui cause la mal-apposition) ou trop large (ce qui endommage la paroi de l'artère), augmentant le risque d'une récidive de crise cardiaque... " Les très faibles taux de mortalité (2%) et de récidive d'infarctus dans l'artère traitée (1,3%) mettent en évidence l'excellent niveau de sécurité des stents auto-apposants " explique l'investigateur de l'étude, le professeur Gilels Montalesco.

    L'étude européenne vient confirmer l' efficacité du stent auto-apposant par rapport aux autres solutions disponibles sur le marché. Stentys espère que " ces données contribueront à l'adoption croissante de la technologie auprès des cardiologues européens et favoriseront le lancement au cours du premier semestre 2013 de l'étude pivot américaine approuvée par la Food and Drug Administration. " Pour peut-être une commercialisation à horizon 2015 outre-Atlantique ? Le stent auto-apposant de Stentys est déjà commercialisé en Europe depuis l'obtention du marquage CE en 2010. Mais le feu vert des autorités américaines devrait faire nettement décoller les ventes de la " medtech ". En 2012, le chiffre d'affaires de Stentys s'inscrit en hausse de 77% à 2,53 millions d'euros pour une trésorerie disponible de 45,6 millions d'euros. Ce niveau de trésorerie s'explique notamment par l'augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription réalisée au 4ème trimestre 2012, soit un produit brut de 36 millions d'euros.

    L'avis de MonFinancier.com :
    La medtech a fait ses premiers pas boursiers à un prix de 12 euros par action. Les débuts ont été difficiles émaillés par une lourde consolidation, le titre ayant perdu 40% entre octobre et décembre 2011 pour se négocier à 7,40 euros. Depuis ce point bas, Stentys a repris du poil de la bête jusqu'à flirter avec les 25 euros en mai 2011, les dernières nouvelles provenant de la société ont été bonnes : clôture avec un mois en avance de l'étude Apposition III de son stent auto-apposant à fin janvier 2012 et résultats cliniques probants. Actuellement, le La dernière étude valide les qualités du stent développé par Stentys. Avant une commercialisation outre-Atlantique, il faudra patienter quelques petites années de plus. En attendant, l'investisseur devra avoir le coeur bien accroché... Achat Spéculatif.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt