mercredi13novembre

Le 11/11 est la date à ne pas manquer pour les internautes Chinois. Depuis les années 1990, l'Empire du Milieu célèbre tous les ans le "jour des célibataires". Cette date est l'occasion pour les coeurs perdus, symbolisés par les quatre chiffres 1 de cette date, d'oublier leur solitude en bénéficiant de ristournes monstres. Et en quelques heures les ventes ont explosé, le double de l'année passée et le double du Cyber Monday Américain. C'est aussi l'occasion de nous pencher sur Tencent Holdings, dont le coeur de métier est le social, le communautaire sur Internet (messagerie instantanée service d'e-mail, un réseau social, jeu en ligne, médias et divertissement en ligne, puis la recherche en ligne et le e-commerce.) Ce nom vous évoque peut être quelque chose ? Normal, ce titre est détenu (à fin octobre 2013) par le fonds Fidelity Funds - China Consumer Fund, présenté il y a quelques semaines... Cette fois-ci, nous allons pousser l'investigation un peu plus loin...

    Tencent a été fondé en novembre 1998, soit la même année qu'un certain... Google. Tencent est la plus grosse plate-forme de réseau social en Chine. La société revendique 720 millions d'utilisateurs de services semblables à MySpace (QZone), Facebook (Pengyou) et Twitter (Weibo).

    A l'origine, le groupe n'avait pas des sources de revenus pléthoriques. Tencent ne se rémunérait que par la publicité et par les abonnements des utilisateurs premium de QQ, le système de messagerie instantanée propriétaire le plus utilisé en Chine (loin devant Skype, AIM, ICQ, Windows Live Messenger ou Yahoo!). QQ ou deux lettres qui ont changé les habitudes de consommation en Chine... Les Chinois sont devenus au fil des années des adeptes des nouvelles technologies via l'émergence des appareils mobiles dont les Smartphones. Le 16 juillet 2004, après des années de croissance forte, Tencent fait son apparition au premier marché à la bourse de Hong Kong. A cette époque, la Chine comptait 87 millions d'Internautes. Ils sont aujourd'hui 591 millions... Mais avec l'émergence des smartphones, les Chinois sont de plus en plus adeptes de l'Internet mobile. En juin, le nombre de surfeurs du mobile atteint 464 millions de personnes, soit 10 % de plus qu'au début de l'année.

    Pour suivre ce mouvement, Tencent a lancé Wechat, la dernière application phare de réseau social mobile dernière génération. Non seulement ce produit consolide la position dominante de Tencent sur le marché lucratif des jeux sur mobiles, mais il offre aussi au groupe l'opportunité d'entrer en concurrence avec d'autres dans les domaines de l'e-commerce, du paiement net de la recherche avec l'Internet mobile. Au fil des ans, Tencent a diversifié ses activités pour investir dans la publicité en ligne (pour devenir l'une des principales régies en ligne chinoise) et récemment il a pénétré l'univers du jeu en ligne avec l'acquisition du studio Riot Games pour un montant évalué entre 350 et 400 millions de dollars. Mais Tencent ne souhaite pas s'arrêter en si bon chemin... Le groupe de Shenzen a souhaité ajouter une nouvelle corde à son arc avec l'acquisition de 36,5 % de Sogou, le troisième moteur de recherche du pays, propriété du groupe Sohu, pour 448 millions de dollars. Et il a pris une option pour monter à 40 % du capital. Le but de cette union de raison est de faire office de poil à gratter pour Baidu, le site phare de recherche en ligne dans l'Empire du Milieu. Après cette union, Tencent a dépassé les 100 milliards de dollars (75 milliards d'euros) à la Bourse de Hongkong. En un an, l'étoile filante des marchés financiers chinois s'est envolée de 70% pour coter 407 dollars hongkongais. Cette hausse du cours de Tencent n'est pas due au hasard. Les investisseurs préfèrent mettre leurs billes dans les valeurs internet plutôt que dans celles plus traditionnelles liées à l'industrie. Ces dernières sont beaucoup plus exposées au ralentissement de la croissance chinoise.

    Le groupe joue désormais dans la même cour que le réseau social Facebook et ses 103,5 milliards de dollars de capitalisation et distance facilement Alibaba (70 milliards de dollars estimés, après son introduction en bourse) et Baidu (50 milliards de dollars). Le dossier se paie moins de 37 fois les bénéfices escomptés pour 2013, ce qui est loin d'être extravagant pour une société évoluant dans le secteur Internet.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt