mercredi12février

Créée en 2001, la société Crossject a développé Zeneo, un système d'injection sans aiguille unique au monde.

    Zeneo

    Finie l'aiguille qui pique, qui pique... Pour certaines personnes, rien que l'idée d'avoir une aiguille plantée dans l'épiderme, peut donner des sueurs froides... Crossject pourrait être leur messie. La société a en effet développé un dispositif unique au monde d'auto-injection de médicament sans aiguille. En plus des phobiques de l'aiguille, Zeneo s'adresse aussi aux personnes qui suivent un traitement injectable dont les piqûres à répétition peuvent rendre les soins pénibles. La technologie de Crossject contient un mini-générateur à gaz qui permet d'injecter le médicament en 1 dixième de seconde. Ce procédé élimine la quasi-totalité des facteurs de risque humain lors de l'injection et permet une utilisation plus sûre, notamment en cas d'urgence. La technologie de rupture de Crossject a ainsi pour ambition de remplacer progressivement les systèmes d'auto-administration de médicaments existants comme les stylos injecteurs ou les seringues pré-remplies et d'ouvrir de nouveaux marchés dans des indications où aucune solution d'auto-administration n'existe aujourd'hui.

    AMM

    Le laboratoire Crossject vise un dépôt de demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) en 2014 en Europe pour ses deux premiers produits. Le premier produit Zeneo est un injecteur de méthotrexate, une molécule indiquée dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Le deuxième, Zeneo adrénaline, permet l'injection d'adrénaline pour traiter en urgence les chocs allergiques. L'entreprise table sur une commercialisation fin 2015. Un troisième produit est en cours de développement : il s'agit d'une version de Zeneo pour l'injection de sumatriptan dans le traitement des migraines sévères. Le groupe a identifié 900 produits injectables dont 200 sont compatibles avec Zeneo. Parmi ces 200 molécules, Crossject espère être en mesure de développer en priorité 20 molécules.

    Levée de fonds

    Selon la FDA, le marché des seringues pré-remplies représentait plus de deux milliards d'unités en 2010, avec une croissance de 12% à 20% par an. En Amérique du Nord, le marché est évalué à 9,3 milliards de dollars et devrait atteindre 16,6 milliards de dollars à horizon 2017. L'introduction doit permettre à la société de financer son activité, le développement de ses capacités de production industrielle et la finalisation des opérations nécessaires à l'obtention d'autorisations de mise sur le marché. Du point de vue de la valorisation, il n'existe pas de comparables cotés en Europe. Pour en identifier quelques-uns, il faut traverser l'Atlantique avec Zogenix et Antarès Pharma, deux sociétés qui ont un profil assez similaire à Crossject. Par contre, la direction ne délivre ni des prévisions de chiffre d'affaires ni de bénéfices. Pour savoir un peu plus, il faut remonter à 2012... A l'époque, l'ancien président du directoire avait indiqué viser " 15 à 18 millions de chiffre d'affaires en 2016, grâce à la vente de licences d'exploitation et de distribution, sur un marché potentiel estimé à 500 millions d'euros ". Le dossier parait séduisant avec sa technologie de rupture mais le groupe ne dégage pas encore de chiffre d'affaires tandis que l'horizon de rentabilité reste encore indéterminé.... Seuls les investisseurs les plus audacieux, friands de nouvelles technologies et les phobiques de l'aiguille seront tentés par l'aventure Crossject.

    Souscrire à titre spéculatif...

    Attention, cette introduction en Bourse n'est pas éligible à la loi TEPA

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt