lundi07juillet

Une vaste supercherie ! Le week-end a été amer pour les actionnaires de Let's Gowex. Le fondateur du fournisseur espagnol d'équipements a été contraint de remettre sa démission ce week-end, et s'est confondu en excuses sur son compte twitter.

    " Je vous demande pardon à tous. Je m'excuse de tout mon coeur, " a-t-il posté sur le réseau social Twitter, dimanche, à 11 heures du matin. Le PDG de Gowex a précisé par ailleurs assumer la responsabilité de la fausseté de ces informations.

    Il a avoué avoir falsifié les comptes de la société au cours des quatre dernières années...Les allégations de Gotham City étaient donc exactes. Pour rappel, ce mystérieux bureau d'études avait initié la couverture du dossier en début de semaine, en visant un objectif de cours de....0 euro. Le bureau d'études avait estimé que le chiffre d'affaires de Let's Gowex n'est réel qu'à hauteur de 10% du montant publié et 90% de l'activité serait purement et simplement factice. Les investisseurs ont cédé à la panique, se délestant de leurs actions à tour de bras, assaillis par le doute après la publication de cette note.

    Le spécialiste du wifi espagnol avait vu sa valeur boursière partir en fumée en l'espace de deux jours avec une action qui a perdu près de 60% de sa valeur. A 8,04 euros par action, la société ne capitalise plus que 572 millions d'euros alors qu'elle valait encore 1,4 milliard d'euros lundi soir ! Jeudi, la société avait mis fin au massacre boursier en demandant une suspension de cotation. Pour se défendre le groupe espagnol n'a pas tardé à fourbir ses armes et s'est fendu d'un communiqué dans lequel il dément les informations du bureau d'études...

    Sans surprise, le titre Let's Gowex reste suspendu de cotation en attendant de faire la lumière sur ce scandale éclaboussant ce dossier qui avait été présenté jusqu'alors comme la pépite des Bourses madrilène et parisienne. Fondé en 1999, la société avait vu ses revenus plus que quintupler entre 2009 et 2013 pour le plus grand bonheur des petits porteurs. Pour ceux qui avaient participé à l'introduction en Bourse en 2009 à un prix de 3,50 euros, ils avaient quasiment multiplié leur mise par 6 jusqu'à la semaine dernière.

    Maintenant que la fraude a été avérée, plusieurs questions restent en suspens... Quelle est l'ampleur de la tromperie ? Gotham City a-t-il profité de cette note pour manipuler les cours ? En parlant de cours, le carnet d'ordres laisse présager un prix d'ouverture de 0,07 euro si la cotation devait reprendre ce lundi. Autrement dit, la vie boursière de Let's Gowex devrait s'achever aujourd'hui sinon dans les prochains jours...

A découvrir également

  • Alignement des planètes ?
    4/09/2019
  • Haut ou bas ?
    27/08/2019
  • Du plomb dans l'aile...
    22/08/2019
  • Le nerf de la guerre...
    13/08/2019

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt