mardi11mars

Créée en 2007 par des ingénieurs, McPhy développe une technologie de rupture, issue du CNRS, de stockage de l'hydrogène sous forme solide.

    Stockage d'hydrogène
    C'est une entreprise au profil assez singulier qui se présente aux investisseurs à l'occasion de son introduction en Bourse. McPhy Energy est une PME qui est spécialisée dans la fabrication de stockage d'hydrogène solide. Le procédé consiste à ce que des électrolyseurs et des containers produisent, à partir d'eau et de l'électricité prise sur le réseau ou au sortir d'éoliennes et de panneaux solaires, des galettes d'hydrogènes. L'hydrogène ainsi produit peut ensuite être relâché soit sur le réseau électrique quand les besoins sont là (power to power), soit dans le réseau de gaz (power to gas), soit, enfin, pour des industriels utilisateurs d'hydrogène (power to hydrogen) ou enfin soit dans des stations-service pour de futurs véhicules à hydrogène (power to fuel). Pour cette dernière application, McPhy se positionne sur ce marché dont l'investissement s'avère très rentable. Chaque station-service générerait jusqu'à 2 millions d'euros de chiffre d'affaires.

    2016
    Pour l'heure, le chiffre d'affaires de McPhy, soit 3 millions d'euros en 2013 est uniquement réalisé par la vente d'électrolyseurs pour l'industrie. En effet, la technologie de stockage d'énergie n'est pas encore commercialisée. Alors, il n'est pas aisé de dégager des bénéfices dans ces conditions. Le spécialiste de l'hydrogène a creusé ses pertes à 8,5 millions en 2013, après 5,6 millions en 2012. La société a indiqué qu'elle ne dispose pas, jusqu'à présent, d'un fonds de roulement net suffisant pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie pour les douze prochains mois. Si on lit entre les lignes, cette levée de fonds est donc primordiale à la poursuite de son activité pour financer un besoin estimé à 7 millions d'euros cette année. La société postulante ne communique pas non plus d'objectif financiers. Alors, pour en savoir un peu plus, il faut aller du côté des banques conseil de l'introduction. Elles ne prévoient pas de bénéfices avant 2016 ou 2017. Le groupe souhaite accélérer son déploiement commercial en dehors de l'Europe (Amériques, Asie, Russie, Moyen-Orient) et ses trois sites français.

    Incertain
    Malgré les annonces rassurantes, le dossier McPhy présente de nombreux risques propre à son activité. Le groupe prévient que " les technologies qu'il développe, en particulier les solutions de stockage sous forme solide, rencontreront le succès anticipé par le groupe et " " certains processus de fabrication pourraient être la cause d'accidents ou d'explosions sur le site de fabrication ou de stockage. " Aussi, l'entreprise drômoise signale sa dépendance aux autorisations réglementaires ou aux politiques publiques. En cas d'évolution favorable et défavorable de la réglementation, " le développement, la situation financière et les résultats pourraient être impactés. " Le groupe ambitionne de " capturer les opportunités offertes par la transition énergétique mondiale " afin d'asseoir sa base de plus de 1000 clients historiques dans le monde. Mais les perspectives restent encore floues alors que la société ne dispose pas d'un fonds de roulement assez suffisant pour assurer ses besoins de trésorerie. Seuls les investisseurs particuliers audacieux et aimant les technologies de rupture pourront tenter l'aventure. Pour les moins téméraires, ils passeront leur chemin ou attendront d'y voir plus clair...

    Ne pas souscrire...

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt