lundi13octobre

Près de 9 investisseurs sur 10 ont perdu de l'argent sur le Forex. C'est ce qu'il ressort d'une étude de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

    Une perte moyenne de 10.900 euros par personne

    Particulièrement alarmé par le nombre de plaintes reçues de clients séduits par le trading sur CFD et Forex, le gendarme de la Bourse de Paris a voulu mener sa propre enquête. Et les résultats de cette étude en valent le détour. Entre 2009 à 2012, sur 14 799 particuliers interrogés, 9 clients sur 10 ont perdu de l'argent sur le Forex et/ou via des CFD. Et les sommes perdues sont loin d'être minimes puisque la perte cumulée ressort à 161 millions d'euros, soit une perte moyenne de 10.900 euros par personne !

    Par ailleurs, l'étude a aussi permis de constater que les investisseurs qui traitaient le plus (en nombre de transaction comme en taille moyenne de transaction ou en volume cumulé) perdaient le plus. Il en va de même pour ceux qui persistent dans la durée, illustrant ainsi l'absence d'effet d'apprentissage. Des résultats qui confirment selon l'AMF, le niveau de risque extrêmement élevé de ces instruments financiers, " peu adaptés à la grande majorité des investisseurs particuliers ".

    L'AMF réduit à néant les rêves de certains particuliers de ne vivre que du Forex. " Ce n'est absolument pas réalisable. " prévient le gendarme boursier.

    " Le risque au bout du clic "

    L'Autorité des marchés financiers prévient qu'il est difficile de gagner de l'argent sur le Forex en allant sur des sites dûment autorisés, mais en plus de véritables escrocs se font passer pour des professionnels agréés. " Certains font de la publicité sur internet et créent des sites ayant l'apparence de sites financiers sérieux ", signale-t-elle. En réalité, les fonds sont détournés et les recours sont très limités en raison de la localisation, souvent à l'étranger, de ces prestataires illégaux.

    Alors pour éviter de tomber dans le piège, l'AMF préconise aux investisseurs de vérifier l'agrément du site internet sur : https://www.regafi.fr. Et même pour les sites qui ont pignon sur rue, le gendarme boursier appelle les épargnants à la plus grande prudence.

A découvrir également

  • Alignement des planètes ?
    4/09/2019
  • Haut ou bas ?
    27/08/2019
  • Du plomb dans l'aile...
    22/08/2019
  • Le nerf de la guerre...
    13/08/2019

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt