lundi22septembre

C'est reparti pour une semaine. Les syndicats des pilotes d'Air France ont reconduit leur grève. Ce sera de fait la plus longue grève dans la compagnie depuis 1998. Mais on sent bien que l'enjeu de cette grève va bien au delà des revendications d'une catégorie de personnel ultra privilégié: il s'agit pour le gouvernement, pour une fois, de faire preuve d'autorité dans un mouvement social.

    POURQUOI IL NE FAUT PAS CEDER
    Le conflit s'est durci. Et malheureusement il risque de se finir toujours de la même façon: une direction qui sous la pression d'un gouvernement cède face à des grévistes dont les revendications sont totalement injustifiées. On peut toujours espérer que ce ne sera pas le cas. Cette grève est le conflit idéal pour montrer que les entreprises Françaises ne peuvent plus être les otages de certains syndicats.

    CHAQUE JOUR QUI PASSE
    coûte une fortune à une compagnie qui est déjà dans une situation financière difficile. Et une fois de plus, une grève ou un mouvement social risque de provoquer un désastre économique. Comme le soulignent les Echos, au delà d'Air France c'est tout le secteur du tourisme, des tours opérateurs aux commerces des aéroports, qui est touché mais ce n'est pas un problème pour les pilotes ...

    A LA FIN NOUS PAIERONS LA FACTURE

    L'Etat possède encore 15.9% d'Air France. Il n'en est plus, en théorie, responsable mais on sait que la France ne pourra pas laisser sa compagnie nationale plonger. Une fois de plus, les pertes d'une grande entreprise Française seront, d'une façon ou d'une autre, à la charge des contribuables.
    C'est vraiment insupportable.

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt