mercredi05août

L'accueil réservé à la publication de Société Générale tranche avec la sanction infligée au dossier Crédit Agricole la veille. La banque rouge et noire a lancé une opération séduction avec l'annonce d'un nouveau plan de réductions des coûts à hauteur de 850 millions à horizon fin 2017, en marge d'une publication trimestrielle de qualité et qui est ressortie supérieure aux attentes.

    Tournée générale

    Société Générale offre sa tournée générale de vert à la Bourse de Paris. Les investisseurs applaudissent massivement les résultats meilleurs que prévu dévoilés par la banque qui, dans la foulée, a relevé ses objectifs de ratio de solvabilité.

    Sur le second trimestre, Société Générale a publié un résultat net part du groupe en hausse de 25,2% à 1,35 milliard d'euros. Il a augmenté de 4% à 1,14 milliard hors réévaluation de la dette liée au risque de crédit propre. Le résultat brut d'exploitation bondit pour sa part de 32,5% à 2,745 milliards d'euros. Quant au produit net bancaire du groupe ; il s'élève à 6,87 milliards d'euros au deuxième trimestre 2015, ce qui porte le produit net bancaire du premier semestre 2015 à 13,222 milliards d'euros. Le coût du risque commercial recule à 44 points de base à comparer à 55 points de base au trimestre précédent.

    Le groupe explique avoir conclu " un deuxième trimestre très positif en termes d'activité commerciale, dans la lignée du début d'année. " notamment dans la banque de détail en France et la banque de détail et les services financiers Internationaux, hors Russie. La banque française estime que " est en bonne voie pour atteindre l'ensemble des objectifs qu'il s'est fixés ".

    Un nouveau plan d'économies

    Avec un ROE proche de 10% à fin juin 2015, des frais de gestion et un coût du risque maîtrisé, Société Générale explique se placer dans la trajectoire de son plan à fin 2016, malgré la situation en Russie et les nouvelles exigences réglementaires.

    Le ratio CET1 Bâle III (fonds propres " durs " ) s'est apprécié de 10,1 à 10,4% sur le trimestre. Cet indicateur est attendu aux alentours de 11% fin 2016, avec un ratio de levier compris entre 4% et 4,5%. A fin 2017, l`objectif de ratio global de solvabilité est fixé au-dessus de 18% en prévision des échéances réglementaires liées au TLAC.

    En parallèle, Société Générale va poursuivre le renforcement de ses ratios et sa politique de réduction de coûts. Le plan d'économies mis en place en 2012 ayant rempli ses objectifs, la banque a annoncé de nouvelles réductions de coûts à hauteur de 850 millions à horizon fin 2017 afin de compenser la hausse des coûts réglementaires.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt