lundi27juillet

Arrêt en gare pour l'action Faiveley Transport. La société spécialisée dans les équipements ferroviaires a demandé la suspension de son cours de Bourse dans l'attente de la publication d'un communiqué de presse et jusqu'à nouvel avis, selon la formule consacrée. A 14h, la nouvelle est tombée, Faiveley Transport fait l'objet d'une offre de rachat à 100 euros par action. Ce prix offre une prime de 41% par rapport au cours de clôture de vendredi soir. C'est Noel avant l'heure pour les abonnés qui ont suivi notre conseil d'achat sur Faiveley le mois dernier !

    OPA à 100 euros par action !

    Faiveley Transport est entré en négociations exclusives avec Wabtec Corporation après avoir reçu une offre ferme portant sur l'acquisition de l'ensemble du capital de Faiveley Transport au prix de 100 euros par action, représentant une valeur d'entreprise d'environ 1,7 milliard d'euros. Ce rapprochement envisagé donnerait naissance à l'un des tous premiers équipementiers ferroviaires mondiaux avec un chiffre d'affaires combiné d'environ 4 milliards d'euros et permettrait de renforcer les activités de Faiveley Transport à long terme.

    Wabtec propose à l'ensemble des actionnaires de Faiveley Transport le rachat de leurs actions au prix de 100 euros par action (après paiement en octobre 2015 du dividende annuel de 0,90 euros par action). Ce prix représente une prime de 41% par rapport à la clôture du 24 juillet 2015 du cours Faiveley Transport.

    " Faiveley Transport ", la nouvelle marque du groupe

    La famille Faiveley poursuivrait son engagement de long terme dans l'industrie ferroviaire en devenant un actionnaire de référence de Wabtec et en obtenant une représentation au Conseil d'Administration de Wabtec. Le management de Faiveley Transport piloterait, depuis le siège actuel de Gennevilliers, l'activité transit passager, devenant la première activité de l'ensemble combiné. Les activités transit du groupe élargi représenteraient le double du périmètre actuel de Faiveley Transport, soit plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, et opérerait sous la marque mondiale " Faiveley Transport ". La cotation de l'action Faiveley Transport sur Euronext Paris a été suspendue ce jour et reprendra à l'ouverture du marché le 28 juillet 2015.

    Une cible de qualité

    Pour rappel, Faiveley Transport a réalisé un chiffre d'affaires de 259,3 millions d'euros au cours de son premier trimestre 2015/2016, en progression de 9,6%, dont une croissance organique de 1,9%. Les effets de change ont eu un impact favorable de 7,7%.

    A taux de change et périmètre constants, l'Europe (58% du chiffre d'affaires) s'inscrit en retrait de 3,5%, tandis que la zone Asie-Pacifique (21%) progresse de 7,6%, et que la zone Amériques (20%) affiche une croissance de 18,4%. La division services de l'équipementier ferroviaire affiche une croissance totale de 24,1% (dont +15% de croissance organique) tandis que les divisions de première monte enregistrent un chiffre d'affaires stable (+0,2%).

    Au 30 juin, le carnet de commandes de Faiveley est en croissance de 10,2% (dont 3,3% de croissance organique) sur un an, et atteint 1829,5 millions d'euros. Il confirme les perspectives annoncées lors de la présentation des résultats annuels 2014/15.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt