lundi01juin

Un investisseur bien connu des boursicoteurs entre au capital de Prodways, la filiale spécialisée dans la 3D de Groupe Gorgé. Il s'agit de Fimalac, la société d'investissement pilotée par Marc Ladreit de Lacharrière, qui, à l'issue d'une levée de fonds de 25 millions d'euros, pourrait détenir une participation de 4,45 % du capital de Prodways.

    Fimalac au tour de table

    Pour financer sa stratégie ambitieuse de développement dans la 3D, Prodways, la filiale de Groupe Gorgé annonce avoir réalisé une levée de fonds pour un montant total de 25 millions d'euros dont 10 millions d'euros auprès du groupe Fimalac et 15 millions d'euros apportés par sa maison mère.

    Le groupe Fimalac constituera, en tant qu'investisseur de premier plan capable d'accompagner les projets industriels sur le long terme, un partenaire majeur pour Prodways Group, aux côtés de Groupe Gorgé. A l'issue de cette opération, le groupe Fimalac pourrait ainsi détenir une participation de 4,45 % du capital de Prodways Group.

    Cette opération va permettre d'accélérer la mise en oeuvre de la stratégie de constitution du troisième acteur au monde à proposer une offre multi-technologies et l'ensemble des services d'impression 3D à ses clients.

    Fortes ambitions dans la 3D

    Les perspectives de Groupe Gorgé sont plus que séduisantes avec la montée en puissance de sa toute nouvelle activité 3D. Le groupe industriel anticipe en effet un quadruplement des revenus générés par l'impression 3D à moyen terme. Groupe Gorgé vise un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros sur le pôle Systèmes Intelligents de Sureté. En revanche, la direction ne s'est pas aventurée à donner des perspectives chiffrées pour les activités Projets et Services Industriels et Protection en Milieux Nucléaires. Elle signale tout de même une dynamique qui " reste toujours très favorable " pour la première et une "tendance moyen terme très positive " pour la seconde.

    Quant à l'impression 3D dont la montée en puissance se confirme, Groupe Gorgé vise des ventes aux alentours des 20 millions d'euros en 2015, soit un quadruplement du chiffre d'affaires par rapport aux 5 millions d'euros affichés en 2014. A moyen terme, le groupe vise sur ce pôle une marge opérationnelle à plus de 20 %. Le groupe entend capitaliser sur cette nouvelle technologie, deux ans après ses premiers pas dans cet univers avec l'acquisition de Phidias, la pépite française de l'impression 3D.

    Pour accompagner Groupe Gorgé dans sa montée en puissance dans l'impression 3D, il n'y a qu'un pas. Cliquez ici pour retrouver notre conseil sur Groupe Gorgé. Pas encore abonné à nos conseils MF Privé ? Testez MonFinancier privé gratuitement pendant un mois !

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt