jeudi19mars

Fondée en 2005, Cerenis Therapeutics est une société biopharmaceutique internationale dédiée à la découverte et au développement de thérapies nouvelles HDL pour le traitement des maladies cardiovasculaires et métaboliques

    Encore une biotech !

    Pour cette nouvelle fournée d'introductions en Bourse, les biotechs répondent encore présent. La vedette de ce nouveau conseil est Cerenis Theapeutics, une société biopharmaceutique internationale dédiée à la découverte et au développement de thérapies nouvelles contre le mauvais cholestérol (LDL). Pour faire la guerre au LDL qui obstrue les artères, cette société toulousaine a développé un candidat médicament, le Cerenis 001 (CER-001), qui a pour vocation d'imiter le bon cholestérol. Les fonds levés permettront à Cerenis Therapeutics de poursuivre le développement et les études cliniques de son produit phare.


    HDL Therapie

    Plusieurs médicaments existent pour réduire le taux de cholestérol et prévenir les risques d'infarctus. Mais aucun traitement disponible actuellement le marché ne réduit la plaque d'athérome alors que celle-ci la cause dominante de la majorité des affections cardio-vasculaires. Alors, Cerenis Therapeutics développe la thérapie HDL, une approche innovante pour réduire le risque cardiovasculaire et répondre à un besoin médical non satisfait. Le candidat médicament, qui mime le bon cholestérol, est injecté dans les vaisseaux sanguins. Il fera office d' " aspirateur " de mauvais cholestérol et éliminera la plaque qui obstrue les artères. Le CER-001 est appelé à être utilisé pour deux applications : le traitement des patients présentant des défauts génétiques rares, qui ne peuvent donc pas éliminer naturellement le cholestérol et le SCA, le syndrome coronarien aigu, c'est-à-dire visant les patient qui ont fait un infarctus du myocarde. C'est surtout un marché estimé à 30 milliards de dollars qui s'ouvre à Cerenis Theapeutics. Et la société compte bien s'y engouffrer...

    Verdict en 2017

    Cerenis a obtenu en août 2014 deux désignations de médicament orphelin par l'Agence Européenne des Médicaments (EMA), pour l'utilisation de CER-001 dans le traitement des patients atteints de déficiences des HDL. C'est une avancée considérable pour la société. L'essai va entrer en phase III pour les patients déficients en HDL dès cette année, avec comme objectif un enregistrement du médicament en 2017 .Cerenis espère ensuite une mise sur le marché en fin 2018, ce qui lui permettra de dégager ses premières ventes. Les fonds levés financeront en outre un essai de phase II concernant la récidive après un syndrome coronarien aigu dont les résultats sont attendus pour 2017. Du côté de la valorisation, le dossier est se paie 200 millions d'euros en milieu de fourchette. Pour un investisseur qui n'est pas familier avec les biotechs, elle peut donner le tournis. Dans le cas contraire, prendre un ticket Cerenis, c'est prendre le pari de la réussite de ce traitement de rupture contre la plaque coronarienne.


    Réservé aux investisseurs qui ont le coeur bien accroché

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt