lundi14septembre

La fièvre acheteuse de Fimalac ne se dément pas. Webedia, le pole numérique du conglomérat vient de faire main basse sur Mixicom, un réseau de chaînes web, qui réunit de célèbres humoristes du net, comme Cyprien, Norman et Squeezie. De quoi alimenter un peu plus la croissance déjà fulgurante du pôle Digital dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 45,8 millions d'euros au premier semestre 2015 contre 26,5 millions d'euros au premier semestre 2014.

    Mixicom

    Une nouvelle emplette pour Fimalac ! Et non des moindres. Webedia, le pole numérique du conglomérat vient d'ajouter Mixicom, un réseau de chaînes web, qui réunit de célèbres humoristes du net, comme Cyprien, Norman et Squeezie, a un panier déjà garni. La société qui assure également le développement publicitaire de sites web de divertissement comme filmsactu.com et jeuxactu.com, revendique 30 millions d'abonnés, 6 milliards de vidéos vues cumulées et dégage un chiffre d'affaires d'environ 17 millions d'euros.

    Webedia a en outre annoncé l'acquisition de 50% du capital de Paramaker, premier réseau de chaînes YouTube au Brésil avec plus de 5.000 chaînes et 550 millions de vues par mois. Comme en France, Paramaker, regroupe des youtubers qui affolent les compteurs tels que Felipe Neto, Kefera, ou encore Christian Figueiredo.

    A travers Webedia, la société d'investissement se renforce petit à petit dans le divertissement. Une diversification qui n'est pas fortuite. Marc Ladreit de Lacharrière souhaite bigarrer ses actifs vers des univers moins risqués que la finance et qui ne sont pas sous le feu nourri des critiques mais aussi qui offrent aussi revenus récurrents. Le rachat d'Allociné et de jeuxvideo.com et d'easyvoyage.com plus récemment, ne seront pas les dernières opérations de ce genre.

    >> Retrouvez notre conseil gestion PEA sur Fimalac.

    Le divertissement à la fête

    La cession des 30% de Fitch à la société Hearst n'est que la suite logique de la nouvelle orientation stratégique de la société d'investissement. Elle a démarré en mai 2013 avec le contrôle d'un ensemble constitué par Webedia, TFco (site Terrafemina et structures de conseil), et Allociné. Il détient également Vega, le leader français de l'exploitation de salles dédiées aux spectacles, au sport, aux manifestations économiques et événementielles. Les ventes issues de ce dernier se sont élevées à 32,9 millions d'euros au 1er semestre 2015 par rapport à 21,1 millions d'euros au 1er semestre 2014. Celles tirées du pôle Digital, constitué à partir de juillet 2013, ont continué de progresser, tant en France qu'à l'étranger. Le chiffre d'affaires de ce secteur s'est ainsi élevé à 45,8 millions d'euros au 1er semestre 2015 par rapport à 26,5 millions d'euros au 1er semestre 2014.

    La tirelire remplie par la cession de 30% de Fitch laisse à penser que d'autres initiatives à l'image du rachat de Mixicom et de Paramaker sont à prévoir.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos