jeudi17septembre

Le Noble Age a confirmé ses objectifs stratégiques après une solide résistance de ses marges au premier semestre. Le marché redoutait un éventuel tassement des marges après les récentes opérations de croissance externe menées par le groupe. Les doutes étant levés, la société peut désormais afficher sa confiance quant à la qualité de ses performances cette année.

    Une publication de qualité

    Le Noble Age garde le cap. L'exploitant de maisons de retraites poursuit sa croissance après avoir réalisé un chiffre d'affaires qui a marqué un bond de 23,2% à 222,4 millions d'euros.

    L'activité du secteur Moyen Séjour (SSR, Psychiatrie, Hospitalisation à Domicile) affiche une progression de +30,9% sur le premier semestre 2015, à 67 millions d'euros du fait des croissances externes. L'activité du secteur Long Séjour s'apprécie de 10,9%, à 106 millions d'euros, cette dernière ayant bénéficié de l'effet d'ouverture des EHPAD Confort à prix d'hébergement limité à 65 E par jour, et de la bonne dynamique de remplissage de ses établissements en France et en Belgique.

    L'Ebitdar (excédent brut d'exploitation avant loyers) affiche la même dynamique avec une hausse de 23,3% à 46,2 millions d'euros.

    La rentabilité reste solide avec un résultat opérationnel qui bondit de 40% à 16,8 millions d'euros pour une marge opérationnelle de 7,6% du chiffre d'affaires, en hausse de 0,9 point par rapport au premier semestre 2014. Ce résultat opérationnel intègre une contribution de 3,9 millions d'euros de l'activité immobilière. Le résultat net part du groupe retraité s'élève à 5,2 millions d'euros après des profits de 4,6 millions d'euros à la même période de l'exercice précédent.

    >> Retrouvez notre conseil PEA sur le Noble Age

    Les objectifs réaffirmés

    Au 17 septembre, le parc en exploitation est constitué de 65 établissements pour 6 390 lits exploités. La croissance externe est la botte secrète du Noble Age. La société a également fait le choix de renouveler son parc immobilier, ce qui lui permet de tabler sur le rythme de 14% par an de nouveaux lits en régime de croisière.

    Les objectifs annoncés par le management au cours du premier semestre portant sur la hausse en 2015 de 15% du chiffre d'affaires Exploitation avec une composante de croissance organique proche de 5%, ainsi qu'une marge sur EBITDAR des établissements en régime de croisière de 27,5% sont réaffirmés.

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt