mardi16août

Dans un marché baissier, ArcelorMittal bondit de 4%, à 5,84 euros, soutenu par une note de Moody's qui a relevé de Négative à Stable sa perspective sur la note de crédit, et par les publications de ses comparables britanniques BHP Billiton et Antofagasta qui se montrent optimistes pour 2017 après une année noire pour le secteur minier.

    L'agence de notation Moody's a maintenu sa note à Ba2 sur le groupe sidérurgiste mais ne prévoit plus de la rétrograder. L'agence estime en effet que " le groupe va tirer profit des mesures décidées ces derniers mois pour préserver sa note de crédit dans un environnement défavorable, marqué par la baisse des cours des matières premières ".

    De plus Moody's rappelle qu' "ArcelorMittal est engagé dans un programme strict de baisse de ses coûts, qui passe notamment par des cessions d'actifs non stratégiques, et que le groupe a finalisé au printemps une augmentation de capital de 3 milliards de dollars. "

    En plus de ces décisions "positives", l'agence note aussi que le marché de prédilection d'ArcelorMittal va s'améliorer et que le groupe pourrait bien enregistrer un résultat opérationnel supérieur à ses prévisions (plus de 4,5 milliards de dollars) cette année. Autre raison qui plaide pour une amélioration des comptes, " Les mesures anti-dumping décidées par l'Europe envers la Chine et la Russie et par les Etats-Unis à l'encontre de la Chine, de la Corée du Sud et du Japon " qui devraient " favoriser les prix de l'acier et les résultats d'ArcelorMittal. "

    Et les publications de l'autre côté de la Manche semblent donner du relief à cette note optimiste. En effet, les miniers BHP Billiton et Antofagasta ont tous deux publié des résultats supérieurs aux attentes. Le géant minier BHP Billiton a pourtant publié une perte annuelle record de 6,4 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros), creusée par la chute des cours des ressources de base, les coûts liés à la rupture d'un barrage au Brésil et la dépréciation de ses actifs dans le schiste aux Etats-Unis, mais il a dit tabler sur un cash-flow plus que doublé cette année. De quoi redonner un peu de confiance dans les perspectives à long terme du secteur.

    Pour connaitre notre avis sur la valeur, testez-nous gratuitement pendant un mois , ou optez pour la formule liberté qui vous permet d'interrompre votre abonnement à tout moment ! Cliquez ici pour en savoir plus


A découvrir également

  • L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022
  • La Bourse de Paris performe malgré une conjoncture défavorable
    25/08/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt