vendredi05août

L'optimisme domine la tendance en cette fin de semaine. Les marchés ont été dopés par l'annonce de fortes créations de postes en juillet dernier au Etats-Unis. Porté par cette nouvelle, le CAC se hisse au-dessus des 4400 points et s'adjuge 1,49%, pour s'installer au dessus des 4400 points.

    GROS PLOUF
    La Chine a moins importé et exporté en juillet. La vigueur du commerce international chinois a été plombé par un effet devises défavorable qui assombrissent les chiffres initialement annoncés en yuans. Ce sont surtout les importations qui sont à l'arrêt avec une chute pour le 21ème mois consécutif.

    SPORT NATIONAL
    Selon le Parisien, le land de Rhéanie-du-Nord-Westphalie a remis une liste de 42.540 contribuables français soupçonnés d'avoir soustrait leurs avoirs aux radars du fisc. Un record ! Par contre aux J.O, ce n'est pas ça du tout...

    CA VA MIEUX
    La Banque de France prévoit une croissance à 0,3% au troisième trimestre après sa stagnation du printemps, prévoit la Banque de France dans sa première estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture de juillet publiée lundi.


    BONNE SURPRISE
    Sur le front du marché de l'emploi, les nouvelles sont bonnes. En juillet dernier, les États-Unis ont réussi à créer plus de 250 000 emplois, 255 000 précisément. C'est mieux que prévu, puisque les économistes s'attendaient déjà à un score honorable avec 185 000 créations de postes.


    RECORD DE HAUTEUR
    L'indice de référence des gérants de fonds, le S&P 500 a atteint un nouveau record en séance vendredi, porté par l'annonce de créations d'emplois nettement supérieures aux attentes aux Etats-Unis en juillet. Le S&P 500 qui multiple les records de hauteur depuis le début de l ?année a inscrit un pic historique à 2.179,89 avant de revenir autour de l'équilibre, à 2165 points. Le DIJA quand à lui s'adjuge 0,86%, et tutoie le seuil des 18 500 points.

    ET POURTANT
    Le déficit commercial américain s'est aggravé plus que prévu en juin, la hausse de la demande intérieure et la remontée des cours du pétrole ayant augmenté la facture des importations tandis que la vigueur du dollar a continué de peser sur la compétitivité et en bout de ligne les exportations. Le déficit commercial est donc en hausse de 8,7% à 44,5 milliards de dollars (40,15 milliards d'euros) en juin, soit le niveau le plus important depuis août 2015.

    LE MILAN AC SOUS PAVILLON CHINOIS
    Un groupe d'investisseurs chinois a accepté d'acheter 99,93% des parts du club de football italien du Milan AC. Des sources proches du dossier ont indiqué que l'offre chinoise valorisait le club entre 700 et 750 millions d'euros, dette comprise.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt