lundi01août

La banque américaine se risque à prendre les paris sur le nombre de médailles que remporteront les différents participants aux JO qui se dérouleront à Rio, au Brésil. Pour Goldman,c'est justement le Brésil qui devrait profiter de son statut d'hôte, et remporter 30% de médailles de plus que lors des Jeux de Londres en 2012. Au classement général, ce sont sans surprise les Etats-Unis qui devraient remporter le plus de succès, avec 106 médailles, dont 45 en or, selon les prévisions de la banque américaine. La Chine serait troisième avec 86 médailles (36 en or), et malgré le handicap lié à son statut de dernier hôte. La France de son côté devrait récolter 46 médailles, dont 12 en or, selon la banque, ce qui la classerait septième.

    VACHE QUI RIT SE MET A LA COMPOTE
    Le groupe Bel, qui possède les marques La Vache qui rit, mais aussi Boursin ou encore Babybel, négocie le rachat d'une part majoritaire dans le groupe MOM (Pom'potes, Mont Blanc Materne). Un virage stratégique pour Bel, cantonné depuis toujours au fromage. La nouvelle entité constituerait un " acteur mondial majeur du snacking " .Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

    AUTOUR DE 90 MILLIONS
    Retour presque à la normale pour Air France après une grève qui devrait coûter "autour de 90 millions d'euros" selon son patron. Une somme qui représente "la valeur d'un avion long-courrier". La grève devrait avoir obligé, au total, environ 200 000 personnes à renoncer à leur vol.

    BUFFET VS TRUMP
    Le milliardaire américain Warren buffet a mis au défi le candidat républicain à l'élection présidentielle Donald Trump, de rendre publique sa situation fiscale. Le magnat de l'immobilier refuse en effet de publier sa déclaration de revenus sous prétexte que le fisc américain effectuait un audit sur ses revenus.

    LA STAT DU JOUR
    Plus de 4 millions de personnes percevaient, fin 2014, l'un des 9 minima sociaux alors en vigueur En y ajoutant conjoints et personnes à charge, le nombre de bénéficiaires de minimas sociaux grimpe à 7,4 millions, soit 1 Français sur 9.


    INVERSEMENT DE TENDANCE
    Après un plus haut depuis le 23 juin dernier à 4.477Pts, le marché parisien s'est retourné à la baisse en milieu de séance pour clôturer en repli de 0,85%, à 4402 points, plombé par les valeurs bancaires. Pourtant, les tests de résistance des principales banques européennes, ont montré la solidité de leurs fonds propres.


    NOUVELLE DÉCEPTION....
    ...Aux Etats-Unis. L'indice ISM manufacturier est ressorti à 52,6, en juillet 53,2 précédemment. Une déception pour le consensus qui tablait sur un indice à 53,2 points, ce qui traduit donc un ralentissement de l'expansion de l'activité manufacturière américaine. Du coté de Wall Street, pas de réaction. Le Dow Jones évolue en baisse symbolique autour des 18 400 points tandis que le S&P 500 grappille 0,16%, à 2173 points.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt