mardi02août

La Bourse de Paris creuse encore ses pertes sous la pression du secteur bancaire. Les vendeurs remettent la pression et font plier le CAC 40 de 1,84% pour revenir à 4.328 points. La tendance est dominée par la forte baisse du secteur bancaire, liée aux inquiétudes entourant la fragilité du secteur en Italie.


    DANS LA TOURMENTE
    Le secteur bancaire italien est à nouveau sous pression à la Bourse de Milan. Matteo Renzi, le chef du gouvernement a beau essayé de rassurer les investisseurs, rien n'y fait. Les inquiétudes autour du poids des créances douteuses (360 milliards d'euros) se renforcent en dépit du plan de recapitalisation lancé par la BMPS, la plus vieille banque du monde et troisième banque italienne qui a échoué aux stress test.

    PETIT IMPÔT ?
    Bercy pencherait sur un impôt sur les sociétés un peu plus light pour les PME dès 2017. Le taux serait ainsi ramené de 33,3 % à 28 %. Un premier pas dans le mouvement promis d'harmonisation de cet impôt sur la moyenne européenne. Mais ce geste intervient sûrement trop tard pour ces petites entreprises déjà asphyxiées par un nombre importants de prélèvement.

    AVIS D'OPA
    Maurel & Prom s'envole de plus de 36% après l'annonce d'une OPA de la compagnie énergétique indonésienne d'Etat Pertamina. Le titre cote actuellement 3,9 euros, encore relativement loin du prix de l'offre de 4,2 euros, auquel s'ajoute un complément de prix d'un montant de 0,50 euros par action payable dès lors que le prix du Brent dépasserait les 65 dollars.

    CRÉDIT RIKIKI
    Encore un nouveau record à la baisse sur les crédits immobiliers. Les taux se sont établis à 1,55% en moyenne en juillet. Un recul significatif puisque ceux de juins "culminaient" à 1,62%. Du tout bon pour les ménages qui veulent se lancer dans un achat immobilier.

    LE CHIFFRE DU JOUR 27
    Au Japon, le gigantesque plan de relance de 28 000 milliards de yens (240 milliards d'euros) ne convainc pas les investisseurs. Ce vaste plan a pour objectif de favoriser le tourisme et l'agriculture, lutter contre le déclin démographique (en facilitant la garde d'enfants), ou encore aider les régions sinistrées par les séismes de mars 2011. Malgré l'annonce de ce vaste plan, les investisseurs restent sceptiques sur l'efficacité du plan sur l'économie. Depuis l'explosion de la bulle en 1990, c'est le 27ème plan de relance lancé par le Japon.


A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt