vendredi22avril

Kering accuse la plus forte baisse du CAC 40 après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel décevant, liée à des performances décevantes de ses deux marques les plus rentables, Gucci et Bottega Veneta. Le titre chute de 5,28% et revient à 151,65 euros.

    Sur les trois premiers mois de l'exercice 2016, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 2,724 milliards d'euros, en progression de 4% en organique. C'est deux fois mieux que ce qu'anticipaient. C'est la branche du luxe qui a particulièrement déçu. Les ventes ont augmenté de 2,6% en organique à 2,724 milliards, alors que le consensus visait une hausse de 4,6%.
    Ses deux marques les plus rentables, Gucci et Bottega Veneta, ont particulièrement déçu.

    Les ventes de Gucci ont grimpé de seulement 3,1% des ventes en comparable (+2,9% en données publiées) à 894 millions d'euros en dépit d'une base de comparaison très favorable (-8% au premier trimestre 2015) et de la nouvelle dynamique créative de la marque.

    Mais c'est surtout Bottega Veneta qui inquiète. La deuxième source de profits du groupe avec Gucci a enregistré un recul de 8,3% en comparable à 268 millions (-7,6% en données publiées).

    Seul Yves Saint Laurent rattrape le coup avec une performance remarquable au premier trimestre (+27% en comparable et en données publiées à 269 millions).

    Autre surprise, les ventes des activités Sport & Lifestyle sont en hausse de 7% en comparable et de 2,6% en données publiées grâce à Puma (+8,1% à 856 millions).

    Le PDG François-Henri Pinault a déclaré : "Au premier trimestre 2016, dans un environnement de marché complexe, Kering réalise une performance solide, fruit de la priorité donnée à la croissance organique".

    Les analystes ne partagent pas cet optimisme. CM-CIC Securities constate que l'environnement économique, monétaire et sécuritaire ne favorise pas le rétablissement par le groupe de ses deux marques phares qui contribuent à 85% au résultat opérationnel courant. Pour le broker, LVMH semble mieux positionné à ce stade face à ce contexte difficile pour le secteur du Luxe. En conséquence, il a conservé sa recommandation Neutre et son objectif de cours de 166 euros sur Kering. Evoquant un premier trimestre difficile, Oddo a quant à lui abaissé son objectif de cours de 162 à 156 euros tout en maintenant sa recommandation Neutre.

    Quant à nous, nous avons eu la bonne idée de jouer les résultats de Kering qui a permis à nos abonnés d'empocher une coquette somme en seulement deux jours. Pour voir le suivi des recos, cliquez ici pour le retrouver

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt