vendredi22avril

Kering accuse la plus forte baisse du CAC 40 après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel décevant, liée à des performances décevantes de ses deux marques les plus rentables, Gucci et Bottega Veneta. Le titre chute de 5,28% et revient à 151,65 euros.

    Sur les trois premiers mois de l'exercice 2016, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 2,724 milliards d'euros, en progression de 4% en organique. C'est deux fois mieux que ce qu'anticipaient. C'est la branche du luxe qui a particulièrement déçu. Les ventes ont augmenté de 2,6% en organique à 2,724 milliards, alors que le consensus visait une hausse de 4,6%.
    Ses deux marques les plus rentables, Gucci et Bottega Veneta, ont particulièrement déçu.

    Les ventes de Gucci ont grimpé de seulement 3,1% des ventes en comparable (+2,9% en données publiées) à 894 millions d'euros en dépit d'une base de comparaison très favorable (-8% au premier trimestre 2015) et de la nouvelle dynamique créative de la marque.

    Mais c'est surtout Bottega Veneta qui inquiète. La deuxième source de profits du groupe avec Gucci a enregistré un recul de 8,3% en comparable à 268 millions (-7,6% en données publiées).

    Seul Yves Saint Laurent rattrape le coup avec une performance remarquable au premier trimestre (+27% en comparable et en données publiées à 269 millions).

    Autre surprise, les ventes des activités Sport & Lifestyle sont en hausse de 7% en comparable et de 2,6% en données publiées grâce à Puma (+8,1% à 856 millions).

    Le PDG François-Henri Pinault a déclaré : "Au premier trimestre 2016, dans un environnement de marché complexe, Kering réalise une performance solide, fruit de la priorité donnée à la croissance organique".

    Les analystes ne partagent pas cet optimisme. CM-CIC Securities constate que l'environnement économique, monétaire et sécuritaire ne favorise pas le rétablissement par le groupe de ses deux marques phares qui contribuent à 85% au résultat opérationnel courant. Pour le broker, LVMH semble mieux positionné à ce stade face à ce contexte difficile pour le secteur du Luxe. En conséquence, il a conservé sa recommandation Neutre et son objectif de cours de 166 euros sur Kering. Evoquant un premier trimestre difficile, Oddo a quant à lui abaissé son objectif de cours de 162 à 156 euros tout en maintenant sa recommandation Neutre.

    Quant à nous, nous avons eu la bonne idée de jouer les résultats de Kering qui a permis à nos abonnés d'empocher une coquette somme en seulement deux jours. Pour voir le suivi des recos, cliquez ici pour le retrouver

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt