lundi04juillet

Fondée en 2012, M2i est une société internationale de biocontrôle et de synthèse à façon qui conçoit et commercialise notamment des alternatives à la fois naturelles, efficaces et rentables aux pesticides et autres substances chimiques.

    Biocontrôle

    M2I se lance en Bourse dans une période assez particulière. Il y a un peu plus d'une semaine, la planète finance était ébranlée par le résultat du Brexit...La société fait fi de de contexte puisqu'elle a confiance dans sa technologie. M2i se développe en effet autour de deux pôles : la chimie pharmaceutique et le bio contrôle animal et végétal. Cette dernière activité consacre une nouvelle génération de produits naturels à même de remplacer, de façon efficace et rentable, insecticides et autres substances chimiques. La société dispose d'une usine de fabrication et d'une technologie de rupture destinée à proposer une alternative peu invasive pour l'environnement et efficace pour les agriculteurs. Ainsi, la solution proposée par M2i est facile d'utilisation à des prix comparables aux pesticides. Donc rentable et elle ne modifie pas les habitudes d'épandage pour l'agriculteur.

    Phéromones

    Les phéromones, qui sont le fer de lance de la société clodoaldienne, sont utilisées pour deux applications. M2i propose ainsi une technologie d'encapsulage, comme pour des billes de paintball, pour protéger les cultures, un procédé qui est jugé plus efficace que l'épandage classique avec les pesticides. Ce segment devrait générer plus de deux tiers des ventes à horizon 2020 et des lancements majeurs sont escomptés dans la protection des vignes, des fruits ou bien des grandes cultures (maïs et coton). La société utilise également les phéromones pour calmer les animaux domestiques comme les chats et d'élevage comme les cochons, application sur laquelle M2i travaille actuellement avec son partenaire CEVA. La société commercialise d'ores et déjà un portefeuille biocontrôle de 22 produits exclusifs, protégé par 11 familles de brevets et ciblant plus de 18 cultures différentes partout dans le monde.

    Historique

    M2i se présente donc devant les investisseurs avec un historique plutôt séduisant sur le front de l'activité. La société a affiché un chiffre d'affaires de 5,1 millions d'euros l'an dernier et il est attendu en hausse de ...155% pour s'inscrire à 13,5 millions d'euros cette année. Pour la suite, Bryan Garnier l'analyste conseil de l'introduction attend des facturations de 16,2 millions en 2017, 24,6 millions en 2018 et 42,1 millions en 2019. Le groupe espère en effet bénéficier d'une évolution favorable de son activité sur fond de réglementation de plus en plus draconienne pour les traitements phytosanitaires conventionnels. L'activité biocontrôle devrait ainsi voir ses ventes bondir de 126% et, c'est cette activité qui est la plus margée. Et c'est pour financer le développement de cette activité à d'autres applications, celui de l'exploitation, et l'investissement dans des outils de production complémentaires que la société espère lever entre 15 à 20 millions d'euros. En revanche, la société reste toujours déficitaire et devrait atteindre l'équilibre financier d'ici 2018 toujours selon les projections de l'analyste conseil.

    Les pesticides n'ont pas bonne presse actuellement en témoigne le sursis in extremis de la commercialisation du Roundup. Par contre, la période de souscription est extrêmement courte pour une introduction en Bourse puisque la clôture intervient mercredi soir. Ceux qui sont d'ores et déjà séduits par cette alternative aux pesticides ne devront pas tergiverser très longtemps pour se lancer avec un ticket raisonnable, en prenant toutefois en compte la valorisation élevée du dossier. Les autres trancheront à tête reposée, le temps au marché de se faire sa propre opinion sur ce nouvel entrant...


    Ne pas souscrire

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt