vendredi22juillet

Thales brille en Bourse après avoir confirmé la tendance favorable sur l'évolution de la marche de ses affaires. La société d'électronique et de défense a publié des comptes de très bonne facture au titre de son premier semestre. L'activité est en pleine croissance et la rentabilité est au beau fixe. Ce qui autorise le groupe à confirmer l'ensemble de ses perspectives pour 2016.

    Mention très bien

    Thales s'en tire haut la main. Sur les six premiers mois de 2016, le groupe d'électronique et de défense a dégagé un chiffre d'affaires en croissance organique de 8,9% à 6,8 milliards d'euros.

    La rentabilité tout comme la profitabilité restent solides. Le résultat opérationnel progresse de 19% en organique à 551 millions d'euros, ce qui fait ressortir une marge en hausse de 0,6 point de pourcentage, à 8,1%. L'Ebit bénéficie des premiers effets du redressement opérationnel du secteur transport, et de la poursuite de la solide performance des secteurs aérospatial et défense et sécurité, indique le groupe dans un communiqué. Le résultat net ajusté part du groupe bondit pour sa part de 17%, à 367 millions d'euros.

    Seul petit point noir de la publication, la baisse de 13% des nouvelles commandes s'élèvent à 5,4 milliards d'euros, pénalisées par un effet de base défavorable en raison de la commande de 24 avions de chasse Rafale par l'Égypte l'an dernier.

    Perspectives confirmées

    Après un niveau record en 2015, Thales table sur un chiffre d'affaires qui devrait lui connaître une progression organique de l'ordre de 5% par rapport à 2015. Le groupe vise un Ebit compris en 1,3 et 1,33 milliard d'euros, en hausse de 7 à 9% par rapport à 2015, grâce à la progression de l'activité et à "la poursuite des efforts d'amélioration de la compétitivité".

    Le groupe anticipe des prises de commandes qui devraient se maintenir à un niveau élevé en 2016, proche de ceux observés en 2013-2014, soit de 13,6 milliards d'euros. Thalès vise également une progression organique de son chiffre d'affaires du même ordre, soit 5%, pour les années 2017 et 2018 et un taux de marge d'Ebit de 9,5 à 10% à cet horizon.

    >> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Thales

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos