vendredi29juillet

Près de 6% de hausse. C'est la performance mensuelle sur le CAC 40. C'est que l'indice parisien revient de loin après avoir été mis K.O fin juin suite au référendum britannique. Les bonnes surprises sur le front des publications et les anticipations de politiques économiques accommodantes ont aidé le CAC à effacer le choc du Brexit et à retrouver le seuil des 4.400 points. La déception sur la croissance américaine n'a même pas fait sourciller les investisseurs.

    UN MOIS DE JUILLET RADIEUX

    Près de 5% de hausse. C'est la performance mensuelle sur le CAC 40. C'est que l'indice parisien revient de loin après avoir été mis K.O fin juin suite au référendum britannique. Les bonnes surprises sur le front des publications et les anticipations de politiques économiques accommodantes ont aidé le CAC à effacer le choc du Brexit et à retrouver le seuil des 4.400 points. La déception sur la croissance américaine n'a même pas fait sourciller les investisseurs.

    CROISSANCE MOLLE
    Grosse déception sur le front de la croissance américaine ! Elle a été bien moins dynamique que prévu au deuxième trimestre à 1,2% en rythme annuel contre 2,6%. Un coup de mou qui pourrait amener la Réserve Fédérale à reporter à 2017 ses perspectives de hausse des taux. Réaction immédiate sur les marchés des changes : faiblesse du dollar. Par contre sur les bourses... pas grand-chose.

    BONNET D'ÂNE
    Comme redouté, la banque Monte dei Paschi est lanterne rouge des stress tests de l'ABE suivie de l'irlandaise Allied Irish Banks. Les bancaires tricolores quant à elles s'en tirent plutôt bien. Société Générale serait toutefois la bancaire française la moins à l'aise en cas de choc économique sévère, avec un ratio de 7,5%, derrière BNP Paribas (8,5%), BPCE (9,8%) et Crédit Agricole (10,5%).

    COMMENT DIT-ON VTC EN CHINOIS ?
    Selon des informations de presse, le leader américain Uber et son principal rival chinois, Didi Chuxing, semblent disposés à rapprocher. Une opération qui permettra à l'américain de se maintenir en Chine alors qu'il avait reconnu en février perdre "plus d'un milliard de dollars" par an dans le pays.

    QUEL TALENT !
    +41% ! Talend s'envole de 41% vendredi pour sa première journée en tant que société cotée. L'éditeur de logiciels spécialisé dans l'intégration des Big Data fait ses premiers pas boursiers à 18 dollars pièce, c'est-à-dire plus que la fourchette de 15 à 17 dollars précédemment indiquée.

    LE TOURISME EN BERNE
    En revanche, le mois de juillet a été difficile pour les restaurateurs et hôteliers. Ils ont pâti de la désaffection des touristes étrangers après l'attentat de Nice. La saison avait pourtant bien commencé, notamment grâce à l'Euro de football.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt