mardi07juin

Fondé en 1998, Cerinnov est un spécialiste des solutions globales et innovantes de production à destination des industries de la céramique et du verre.

    Céramique 4.0

    Quand faut y aller, faut y aller. Cerrinov, un autre acteur de la céramique tente sa chance sur Alternext après I.Ceram en décembre 2014 également sur le compartiment dédié aux petites et moyennes entreprises. La société revendique un modèle qui fera oublier les plus sceptiques. Elle est spécialisée dans l'ingénierie robotique et la fabrication d'équipements innovants pour travailler la céramique et le verre. Des arts de la table en passant par les prothèses médicales et jusqu'aux gilets par balle, l'offre Cerinnov veut s'adapter à ses clients et souhaite les accompagner dans la " révolution 4.0. " Sur le papier, le secteur est peu sexy mais son offre de machines automatisées et connectées a déjà séduit 235 clients en France et à l'international évoluant dans divers univers tels que Saint-Gobain, Evian ou SEB pour ne citer qu'eux.

    Bonne dynamique

    La diversité des applications proposées par la technologie du limougeaud fait sensation hors de nos frontières puisque près de 70% du chiffre d'affaires est réalisé à l'étranger. L'an dernier, il a réalisé des facturations de 9,8 millions d'euros pour un excédent brut d'exploitation de 1,1 million d'euros. La société a été rentable sauf en 2014, un exercice avait la particularité de supporter les coûts de Wistra ainsi que les coûts de démarrage de la filiale américaine. Le spécialiste de la robotique et des procédés laser se présente donc aux investisseurs avec un historique plutôt solide. Pour les exercices à venir, Cerinnov espère qu'ils seront placés sous le signe d'une forte accélération de la croissance. Le groupe espère profiter d'un doublement du marché adressé qui est attendu à 11,8 milliards d'euros en 2020.

    Nouvelle dimension

    Et c'est pour développer son maillage commercial à l'international, poursuivre ses investissements en recherche en développement afin de garder un coup d'avance sur le marché, et augmenter la taille des projets adressés que Cerinnov espère lever jusqu'à 12 millions d'euros. La société a connu une franche accélération de son carnet de commandes. Au 30 avril, il ressort à 11,2 millions d'euros auprès de 158 clients, contre 2,9 millions il y a un an. La tendance devrait se poursuivre avec en toile de fond, l'essor de l'impression 3D, de l'impression technique et d'une forte croissance de la robotisation de l'industrie. Selon l'analyste conseil de cette introduction en Bourse, il attend à ce que Cerinnov dégage un chiffre d'affaires de 17,5 millions d'euros au titre de cet exercice et 25,4 millions d'euros en 2017. Si ces objectifs sont tenus, la valorisation du dossier ne parait pas extravagante. Ce qui qui plaide en faveur du dossier mais ne perdons pas de vue que Cerinnov est une société de croissance, avec les risques qui sous-tendent. Les amateurs de ce type de profil, prendront toutefois un ticket raisonnable pour parier sur le changement de dimension de la PME limougeaude.

    Souscrire

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt