mardi31mai

DBV Technologies frappe un grand coup ! La biotech française vient de signer un accord de licence avec Nestlé Health Science. Les deux sociétés vont ainsi collaborer pour le développement et la commercialisation d'un test innovant destiné au diagnostic de l'allergie aux protéines de lait de vache chez l'enfant. Ce partenariat d'envergure va redonner un coup de fouet à un titre rétrogradé sur les 50 euros, victime de prises de bénéfices sur les deux derniers mois.

    Mag1C

    DBV Technologies trouve un nouveau débouché pour son patch Viaskin, sa technologie phare destinée au traitement des allergies alimentaires. Et non des moindres, puisque c'est Nestlé Health Science, la division sciences de la santé du géant suisse de l'agroalimentaire qui déroule le tapis rouge à la biotech française.

    Selon les termes de cet accord, DBV va développer Mag1C, un test prêt à l'emploi destiné au diagnostic de l'Allergie aux protéines de lait de vache (APLV) chez les nourrissons. Ainsi, ce produit permettra aux pédiatres d'adapter leur prescription nutritionnelle aux nourrissons et jeunes enfants allergiques aux protéines du lait de vache ou souffrant d'autres allergies et intolérances alimentaires.

    Un accord favorable à DBV

    L'accord prévoit que DBV Technologies pourra recevoir jusqu'à 100 millions d'euros pour les étapes de développement, d'obtention des autorisations réglementaires et de commercialisation, avec un versement initial de 10 millions d'euros. La biotech française sera responsable des activités de développement jusqu'au programme clinique pivot de phase III. Nestlé Health Science bénéficiera ensuite d'un droit exclusif de commercialisation du produit au niveau mondial, s'il est approuvé.

    DBV assumera tous les coûts liés aux activités de développement de Mag1C comprenant un programme clinique mondial, ainsi que les coûts de fabrication associés. Lorsque MAG1C sera fabriqué par DBV, l'entreprise facturera un prix d'approvisionnement majoré à Nestlé Health Science.

    En outre, Nestlé Health Science paiera à DBV des redevances échelonnées à deux chiffres sur les ventes mondiales. Ce nouveau test de diagnostic devrait être soumis pour approbation aux autorités réglementaires dans le monde entier d'ici 2021.


    >> Viaskin est un tout petit patch qui concentre tous les espoirs pour des millions de personnes souffrant d'allergies au lait de vache et à l'arachide...Il est censé " révolutionner les traitements d'allergies " par la " peau sans passage massif dans la circulation sanguine ", ce qui minimise considérablement les risques de réaction allergique généralisée. Contrairement aux allergies respiratoires, il est impossible de se faire désensibiliser, via des injections, des gouttes ou des comprimés comme c'est le cas pour des allergies alimentaires. Avec cet accord d'envergure signé avec la division santé du géant suisse de l'agroalimentaire, un avenir prometteur s'annonce pour la société alto-séquanaise... Le projet de DBV Technologies a en effet beaucoup d'atouts : une technologie inédite et saluée par plusieurs publications scientifiques, des investisseurs " prestigieux " à ses côtés.

    >> Retrouvez notre conseil gestion PEA sur DBV Technologies

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt