lundi02mai

L'embellie sur le marché automobile français se poursuit mais les ventes progressent moins nettement qu'auparavant selon l'observatoire de l ?automobile. Après un premier trimestre marqué par une nette hausse de 8,4%, le mois d'avril signe une progression de 6,5 % sur un an. Un rythme légèrement inférieur à celui des trois premiers mois de 2016, mais qui reste supérieur à celui enregistré l'an dernier à la même période.

    " Après 5,9% de hausse en 2015 et +8,4% au premier trimestre 2016, le marché automobile français reste sur sa bonne dynamique avec une progression de 7,9% du nombre d'immatriculations de véhicules légers neufs au mois d'avril " a annoncé l'observatoire de l'automobile.

    Au final, depuis le début de le 1er janvier, environ 834.000 véhicules légers ont été immatriculés, soit une progression de près de 8% par rapport à la période janvier-avril 2015.

    Les constructeurs automobiles Français se taillent la part du lion avec une part de marché de 54,5% au premier trimestre, dont 28,8 % pour le Groupe PSA et 25,6 % pour la marque au losange. Même hégémonie tricolore pour les modèles : neuf des dix voitures les plus vendues depuis janvier sont françaises, la Renault Clio caracolant en tête, suivie des Peugeot 208 et 308.
    Plus précisément, la marque au losange reste en tête du palmarès des voitures les plus vendues en France avec la Clio. Le groupe Renault enregistre ainsi une hausse de ses immatriculations de 6,1 % par rapport à avril 2015. Le Groupe PSA (ex-Peugeot Citroën), sous performe quant à lui ses concurrents avec une progression de 4,1 %, pénalisé par DS.

    De son côté, le groupe Volkswagen, toujours empêtré dans le scandale des tests truqués pour ses moteurs sous performe ses concurrents avec une progression de 3,1 % de ses immatriculations en avril. Mais au final, le groupe parvient à tirer son épingle du jeu sur le premier trimestre, avec des immatriculations qui augmentent de 7,2 %, en ligne avec la tendance générale de 7,7 %.
    Parmi les constructeurs étrangers, le groupe allemand BMW affiche la meilleure performance avec des volumes en hausse de plus de 20% depuis le début de l'année.

    L'observatoire Cetelem de l'automobile conclut que la deuxième partie de l'année sera " un peu moins dynamique ", mais que cela " ne remet pas en cause la bonne progression du marché ". " Le marché français a retrouvé son rythme de croisière d'avant-crise, autour de 2 millions de voitures vendues chaque année ", conclut l'observatoire.

    Du côté de la réaction des marchés, le secteur automobile évolue dans le vert, sans pour autant se distinguer parmi les meilleures performances. Seuls les équipementiers surperforment la tendance, à l'image de Valeo qui grimpe de 1,44%, à 140,45 euros, Michelin gagne 1,28% à 92,30 euros. Renault quant à lui ne grappille que 0,34%, à 84,57 euros, tandis que Peugeot grignote 0,32%, à 14,10 euros.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos