lundi23mai

Créée en 1996, la société Maisons du Monde est spécialisé dans la création, la fabrication et la commercialisation d'articles de décoration. Le groupe compte 262 magasins en France et en Europe.

    Réduction de l'endettement

    Un gros poisson arrive à la Bourse de Paris. Il s'agit de Maisons du Monde le distributeur de mobilier et d'articles de décoration pour la maison qui entend bien débloquer le compteur des opérations d'envergure à Paris. Le calendrier est respecté puisque la société escomptait une entrée en Bourse avant l'été. Le but de l'opération : réduire l'endettement, fruit de nombreuses années de LBO, alors que les frais financiers pèsent sur le résultat net. Mais pas que... Outre ce toilettage de bilan, la société pilotée par Gilles Petit nourrit de grandes ambitions en France, mais aussi à l'international. Maisons du Monde entend ainsi doubler de taille d'ici 2020.

    Croissance au programme

    La marche des affaires du spécialiste de l'ameublement est au beau fixe. Depuis 15 ans, la société affiche une croissance moyenne de 21% ! Et les premiers mois de 2016 ne font pas exception puisque Maisons du Monde a annoncé des ventes du premier trimestre 2016 en forte hausse de 27,3% par rapport à la même période de l'exercice précédent, pour atteindre 189,3 millions d'euros. La croissance des ventes provient également de l'ouverture (nette) de 25 nouveaux magasins entre le 31 mars 2015 et le 31 mars 2016, portant la surface de vente à 293.000 m² à la fin du premier trimestre 2016 contre 252.000 m2 un an auparavant.

    ...tout comme la rentabilité

    La croissance des ventes s'est également traduite par une hausse de la rentabilité avec un EBITDA de 19,7 millions d'euros sur le premier trimestre, en hausse de 70,7%. En marge de cette publication de qualité, Maisons du Monde confirme ses objectifs pour l'exercice 2016, à savoir des ventes consolidées de 800 à 815 millions d'euros contre 699 millions en 2015, un développement ciblé de son réseau de magasins sur la base de 20 ouvertures nettes et une marge d'EBITDA consolidée supérieure à 13%. Les actionnaires ne seront pas oubliés pour autant, Maisons du Monde souhaite aussi leur verser un premier dividende en 2017, en redistribuant entre 30 et 40% du résultat net. Dans ces conditions, à 10 fois l'Ebidta escompté pour 2016, le dossier qui se présente aux investisseurs, n'est pas cher payé.

    Souscrire

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt