jeudi17novembre

Les derniers résultats publiés par Bouygues donnent entière satisfaction. Le conglomérat a fait état de comptes trimestriels au-dessus des espérances des analystes. Il a également confirmé son objectif d'une hausse de sa profitabilité en 2016, avec une amélioration de la rentabilité des activités construction dès cette année et, pour Bouygues Telecom, un retour à une croissance du chiffre d'affaires et des résultats en 2017 et une marge d'Ebitda de 25%, après 23,1% à fin septembre

    La grande forme de Bouygues Telecom

    Bouygues Telecom poursuit son redressement. Et cela se traduit dans les comptes du conglomérat. Bouygues Telecom a publié un chiffre d'affaires sur neuf mois est en hausse de 6% à 3,5 milliards d'euros, pour un EBITDA en progression de 23% à 697 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant de 124 milliards d'euros.

    Ainsi, sur neuf mois, le résultat opérationnel courant de Bouygues progresse de 20% à 714 millions d'euros et un bénéfice net part du groupe hors éléments exceptionnels qui bondit de 29% à 412 millions d'euros. Autre bonne nouvelle de cette publication, Bouygues a baissé sa dette nette de 1 milliard d'euros sur un an à 3,89 milliards d'euros au 30 septembre. Le chiffre d'affaires quant à lui s'est légèrement contracté de 3% 23.11 milliards d'euros.

    Prévisions confirmées

    Bouygues confirme sereinement ses projections annuelles. Le groupe attendu une amélioration de la rentabilité des activités de construction à partir de cette année. Bouygues Telecom confirme le retour à une croissance pérenne de son chiffre d'affaires et de ses résultats. L'opérateur maintient son objectif de marge d'Ebitda de 25% en 2017, avec un plan d'économies d'au moins 400 millions d'euros en 2016 par rapport à fin 2013. Les investissements d'exploitation nets devraient être de l'ordre de 800 millions d'euros en 2016.

    Bouygues avertit toutefois qu'il va prendre en compte environ 270 millions d'euros de charges non courantes en 2016 dans son résultat opérationnel (incluant la mise en oeuvre du partage de réseau avec le groupe SFR ainsi que les plans d'adaptation dans les métiers), avant intégration des produits non courants liés à la vente des pylônes chez Bouygues Telecom.

    Par ailleurs, le groupe estime que Colas, sa filiale de construction de routes va commencer à bénéficier du plan d'infrastructures du nouveau président américain dès 2017, avec un véritable impact en 2018 et 2019.


    >>

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt