mardi18octobre

Mauvaise passe pour Danone qui a pâti d'un contexte morose dans sa division " eaux " tout en subissant la volatilité des devises émergentes. Le groupe parvient tout de même à confirmer ses objectifs annuels malgré un trimestre difficile, marqué par un repli de 1,8% de son chiffre d'affaires. De quoi soutenir le titre qui parvient à se hisser en territoire positif dans un marché en nette hausse.

    Trimestre difficile pour Danone notamment pour la division " eaux " qui ont été impactées par la baisse de la consommation en Chine. Sur la période allant de juillet à septembre, le chiffre d'affaires total a reculé de 1,8%, à 5,5 milliards d'euros. Les effets de change traduisent l'impact défavorable de certaines devises, notamment émergentes, le peso argentin, la livre sterling, le peso mexicain et le renminbi chinois. En organique, les ventes ont ainsi augmenté de 2,1%. Cette croissance reflète une baisse des volumes de -0,7% et une hausse en valeur de +2,8%.

    La situation en Chine a également pesé sur les résultats du groupe dans le domaine des eaux et de la nutrition infantile, alors que "hors Chine la croissance des eaux est de 5%, portée par l'Indonésie, la Turquie et le Mexique", a expliqué la directrice financière Cécile Cabanis, lors d'une conférence téléphonique.

    Les eaux restent "une catégorie morose", en Chine et des "inondations massives pendant l'été ont perturbé la distribution", du coup "les ventes de Mizone restent négatives ce trimestre" dans l'empire du milieu. La catégorie des eaux recule de 5,7% de juillet à septembre à 1,2 milliard d'euros.

    En ce qui concerne la nutrition infantile, Danone a pâti d'un "changement de réglementation" sur le marché chinois, selon Mme Cabanis. La catégorie est en recul de 1,1% sur le trimestre à 1,2 milliard.

    Les produits laitiers frais sont en recul de 1,1% au troisième trimestre à 2,6 milliards, tandis que la nutrition médicale est en croissance de 3,6% à à 414 millions.

    Sur le plan géographique, tandis que les ventes en Europe ont diminué de 5,3% à 2,1 milliards d'euros, la zone CEI-Amérique du nord a augmenté de 1,2% à 1,1 milliard et la zone Asie Pacifique - Amérique Latine - Moyen-Orient - Afrique de 0,2%, à 2,2 milliards.

    Malgré ce trimestre morose, Danone a toutefois confirmé son objectif pour 2016 de marge opérationnelle courante en progression de 0,5 à 0,6 point de pourcentage et de croissance du chiffre d'affaires dans une fourchette comprise entre 3 et 5%. De quoi soutenir le titre qui parvient à se hisser en territoire positif. Le titre grappille 0,34%, à 64,03 euros dans un marché haussier, le CAC s'adjugeant 1,26%, à 4506 points.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos