jeudi01septembre

ID Logistics subit des dégagements à la Bourse de Paris après la publication de ses comptes semestriels. Le spécialiste de la logistique contractuelle cède 5% sous les 140 euros, les investisseurs estimant que le potentiel du titre à court terme est limité au regard de la copieuse valorisation du dossier et des résultats sans grande surprise.

    Profits stables

    Le premier semestre d'ID Logistics se solde sur une activité en progression de 10,3% en organique à 460,9 millions d'euros. Le reste du compte de résultat par contre, ressort moins dynamique. Le résultat opérationnel courant progresse légèrement à 14,5 millions d'euros au 30 juin 2016, contre 14,3 millions d'euros à la même période en 2015.

    La marge opérationnelle courante ressort en légère baisse à 3,1%, contre 3,2% au 1er semestre 2015. Le groupe a pu compter sur son marché domestique, la France où taux de marge opérationnelle courante passe de 5,0% au 1er semestre 2015 à 5,3% au 30 juin 2016, en raison de la bonne performance opérationnelle des sites historiques. A l'international, à l'inverse, le taux de marge opérationnelle courante ressort s'est dégradé à -0,1% au 1er semestre 2016, là où cet indicateur ressortait à1,0% au 1er semestre 2015, impacté par les coûts des nombreux démarrages depuis le début de l'année en Europe et par un environnement toujours difficile dans les pays émergents. Ainsi, le groupe parvient à stabiliser son bénéfice net à 6,5 millions d'euros au 30 juin 2016.

    Emplettes à suivre

    Le groupe jouit toujours d'une solidité bilancielle avec un avec un ratio gearing à 22% et un ratio Dette financière nette / EBITDA limité à 1,3 au 30 juin 2016 après le paiement du rachat du groupe Logiters, leader de la logistique contractuelle en Espagne et au Portugal. ID Logisitcs explique que cette opération s'inscrit dans la droite ligne de sa stratégie en Europe. Il élargit ainsi son portefeuille clients à des segments d'activité nouveaux tels que la santé/pharmacie ou l'automobile et consolide également sa position de leader sur les secteurs historiques des biens de consommation courante et de la grande distribution.

    Pour ce qui est des perspectives chiffrées au titre de l'année 2016, ID Logistics n'a apporté aucune précision... Par contre, le niveau d'endettement du groupe post-acquisition de Logiters étant peu élevé, ID Logistics reste attentif pour saisir de nouvelles opportunités de croissance externe, notamment en Europe. Hors d'Europe, ID Logistics priorise le maintien de ses positions dans l'attente d'une reprise économique.

    >> Pour notre part, nous avons pris nos bénéfices sur le titre ID Logstics juste avant cette publication. Le dossier est certes de qualité, mais la valorisation à ces cours commence à être tendue. Nous avons ainsi clôturé notre conseil Gestion PEA sur un gain de 120% après l'avoir recommandée il y a plus de deux ans.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos