jeudi10août

Après la chute de la veille (-1,40%), le CAC 40 a continué sa descente alors que les relations entre Washington et Pyongyang ne montre aucun signe d'apaisement. Le CAC 40 a perdu 0,78 % à 5105 points. Wall Street baisse également dans les mêmes proportions alors que les valeurs refuges sont recherchées

    L'ESCALADE SE POURSUIT
    Pyongyang a confirmé ce matin son intention de tirer 4 missiles vers l'île américaine de Guam. Selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, l'armée nord-coréenne aura achevé à la mi-août ses plans pour une attaque contre Guam, ce qui constituera un "avertissement crucial aux États-Unis". Hier Donald Trump avait affirmé dans un tweet que l'arsenal nucléaire américain était "plus fort et plus puissant" que jamais

    LA MACROÉCONOMIE N'AIDE PAS
    Du côté de l'économie, les statistiques publiées aujourd'hui aux États-Unis n'aspirent pas à plus de confiance. L'indice des prix à la production (PPI) a reculé de 0,1% le mois dernier alors que les économistes anticipaient en moyenne une nouvelle hausse de 0,1%. De plus la hausse des inscriptions aux chômage a été plus importante que prévu : 244 000 la semaine dernière contre 240 000 attendu.

    DOLLAR ET REFUGES
    Les mauvais chiffres du chômage américain et des prix à la production devraient pousser le dollar à la baisse, et donc une nouvelle hausse de l'euro. Mais les tensions géopolitiques provoquent une fuite vers les valeurs refuges, dollar compris. L'eurodollar se stabilise à 1,175 mais l'Or grimpe 1287 dollars, plus haut d'un mois, et le bund a continué sa chute à 0,41 % (-4%).

    LA FLAMBÉE DU VIX
    On avait arrêté de regarder l'indice de volatilité tant c'était devenu barbant. Il s'est rappelé à nous avec une hausse de 26 % à 14,03, avec même un plus haut à 15,36 (+38%)

    PÉTROLE ENTRE USA ET OPEP
    La journée du pétrole symbolise bien l'évolution des prix de l'Or noir depuis plusieurs semaines. Le Baril de WTI était en hausse ce matin de 0,93 % au-dessus des 50 dollars après la publication hier d'une sixième semaine consécutive de baisse des stocks pétroliers aux États-Unis. Toutefois le rapport mensuel de l'Opep a montré un troisième mois consécutif de hausse de la production du cartel. Une hausse déjà supérieure à celle de la demande et qui amène quelques doutes sur la capacité du cartel à poursuivre sa politique de réduction de sa production. Du coup, le WTI est reparti à la baisse, à -1.05 % (49,16 usd)

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos