jeudi23février

Bouygues revient sur des plus hauts de six mois après la publication de comptes annuels d'excellente facture. Le conglomérat a vu ses performances opérationnelles nettement s'apprécier à la faveur du redressement de Bouygues Telecom. Pour 2017, le groupe piloté par Martin Bouygues s'attend à une nouvelle amélioration de sa marge "portée par tous les métiers". Tous les voyants sont donc au vert...

    Solide exercice 2016

    Bouygues a agréablement surpris le marché avec des comptes annuels de très bonne facture, portés par Bouygues Telecom et les activités de construction.

    Le résultat opérationnel courant est en hausse de 19% par rapport à 2015 et s'établit à 1,1 milliard d'euros avec un chiffre d'affaires en baisse de 2% (stable à périmètre et change constants). La marge opérationnelle courante progresse ainsi de 0,6 point sur un an à 3,5%.

    Le résultat opérationnel s'élève à 947 millions d'euros, en augmentation de 42%, après prise en compte de 174 millions d'euros de charges non courantes (287 millions d'euros de charges non courantes dans tous les métiers et 113 millions d'euros de produits non courants, essentiellement liés à la cession de pylônes chez Bouygues Telecom).

    Le résultat net part du groupe s'établit de son côté à 732 millions d'euros et bénéficie de la cession des participations dans les sociétés concessionnaires autoroutières Adelac (A41) et Atlandes (A63). Retraité des éléments exceptionnels (charges non courantes et cessions), le résultat net part du Groupe est en croissance de 29% à 632 millions d'euros. Le carnet de commandes des activités de construction atteint un "niveau record" de 30,2 milliards d'euros à fin décembre 2016.

    Poursuite de la profitabilité


    En 2017, Bouygues devrait poursuivre l'amélioration de sa profitabilité, portée par tous les métiers grrâce à des "avantages concurrentiels différenciants et à un carnet de commandes à un niveau élevé" dans la construction. Il maintient son objectif d'une marge d'Ebitda à 25% pour sa filiale télécoms. Bonne nouvelle pour les actionnaires, l'entreprise projette de verser un dividende de 1,60 euro par action.

    >> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Bouygues


A découvrir également

  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022
  • Le marché des introductions en Bourse plombé par la guerre en Ukraine
    14/04/2022
  • Les marchés obligataires en effervescence dans la zone euro
    13/04/2022
  • Flambée des cours de l’or depuis le mois de février
    24/03/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt