lundi20février

Les résultats d'Essilor International étaient scrutés de près par les investisseurs après avoir déçu en novembre suite à une baisse de régime aux Etats-Unis. La copie rendue en fin de semaine dernière est finalement ressortie conforme aux attentes.... Et pour 2017, le géant de l'ophtalmique qui a fait part il y a un mois de son intention de fusionner avec l'italien Luxottica, table sur une croissance de son activité hors changes de 6% à 8% et de 3% à 5% sur une base organique, avec une marge opérationnelle courante d'environ 18,5%.

    Impact dillutif

    Les marges ont un peu souffert l'an dernier sous l'impact dillutif de ses dernières opérations réalisées par Essilor International. Le groupe a été gourmand en acquisitions, l'an dernier avec pas moins de 18 opérations, qui représentent environ 304 millions d'euros de chiffre d'affaires additionnel en base annuelle. Les marges d'Essilor International ont en outre été affectées par le développement des activités de vente en ligne, renforcé par deux acquisitions significatives (Vision Direct et MyOptique) .
    Le résultat opérationnel courant du groupe est ainsi ressorti en progression de 4,6%, à 1,32 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires s'est quand à lui apprécié de 5,9% et de 3,9% hors effets de change et de périmètre.

    L'an passé, le géant de l'ophtalmique a dû composer avec une activité plus contrastée en Amérique du Nord, ce qui l'a conduit en partie, à réviser à deux reprises ses objectifs sur l'ensemble du second semestre 2016.

    Un second semestre meilleur que le premier

    Échaudé par une année 2016 en demi-teinte, Essilor International a préféré opter pour un discours prudent. Pour l'année en cours, le groupe prévoit ainsi une progression du chiffre d'affaires hors change comprise entre 6 % et 8 %, dont une croissance en base homogène comprise entre 3 % et 5 %. La contribution de l'activité devrait, quant à elle, se situer autour de 18,5 % du chiffre d'affaires, un niveau reflétant l'impact dilutif à court terme du rapide développement des activités de vente en ligne. Compte tenu de l'effet graduel des plans d'actions au cours de l'année et de la base de comparaison, le groupe anticipe un niveau de croissance et de rentabilité plus élevé au second semestre qu'au premier semestre.


    >> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Essilor International

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos