lundi13février

L'union fait la force. Et Orange et Canal+ souhaiteraient reprendre cette expression à leur compte. L'opérateur télécoms et la chaîne cryptée seraient en discussions pour augmenter leur force de frappe dans l'acquisition de contenus et ainsi contrer l'offensive d'SFR sur ce terrain, affirme Les Echos. Cette alliance est d'autant plus crédible qu'en décembre dernier, le PDG d'Orange avait alors déclaré que si Canal+ était à vendre, " c'est certain qu'Orange s'y intéresserait".

    Avenir brouillé ?

    Orange a besoin de Canal+ et Canal + d'Orange. Les deux sociétés doivent chacune de leur côté affronter l'arrivée du groupe SFR dans l'achat de contenus. L'opérateur contrôlé par Patrick Drahi a fait une entrée fracassante sur ce terrain avec l'acquisition des droits de la Premier League de foot. Un hold-up qui pourrait être suivi d'une accélération dans les contenus sportifs avec les droits de la F1 actuellement détenus par Canal + et remis en jeu cet été ou ceux de Ligue 1 de foot qui expirent en 2019. Logiquement, Orange et Canal+ voient d'un très mauvais oeil cette montée en puissance du petit nouveau. Canal + a pendant de nombreuses décennies forgé sa réputation sur la diffusion exclusive de ces compétitions sportives.

    Surtout que la chaîne cryptée traverse une mauvaise passe et connaît une grosse hémorragie de son nombre d'abonnés... De son côté, Orange a fait d'OCS séries, un bouquet proposant des séries américaines 24h après leur diffusion aux Etats-Unis, un argument de vente. Et là aussi SFR compte évoluer sur les plate-bandes de l'opérateur en finançant des séries et des films.

    Un simple rapprochement ou + ?

    Alors, une alliance entre Orange et Canal+ aurait du sens. Orange prêterait ainsi main forte à Canal+ aux tables de négociations pour les droits sportifs en assurant à la chaîne cryptée une force de frappe financière supplémentaire. Orange et Canal+ ont déjà posé les premiers jalons d'une collaboration plus large à l'avenir. Les deux sociétés ont en effet enrichi leur partenariat à l'automne en proposant aux abonnés fibre d'Orange un bouquet de chaînes, Famille by Canal, rappelle les Echos.

    Reste à poser les modalités de ce tel rapprochement. Et c'est loin d'être gagné. Vivendi n'entend pas céder Canal+ dans l'immédiat et Orange de son côté ne veut pas de Vincent Bolloré, connu pour ses prises de participations rampantes, dans son capital. Une troisième option pourrait alors voir le jour. Elle consisterait selon les Echos, à créer une nouvelle société de commercialisation pour Canal+ en France dont Orange serait l'actionnaire majoritaire. Là encore, le montage pourrait être retoqué par l'Autorité de la concurrence. Le gendarme exigera des contreparties pour s'assurer que Bouygues, Free et...SFR aient bien eux aussi accès aux contenus d'Orange et de Canal+.


    >> Retrouvez nos deux conseils sur Orange et Vivendi

A découvrir également

  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022
  • Le marché des introductions en Bourse plombé par la guerre en Ukraine
    14/04/2022
  • Les marchés obligataires en effervescence dans la zone euro
    13/04/2022
  • Flambée des cours de l’or depuis le mois de février
    24/03/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt